Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La maire de Paimpol s'indigne de propos sexistes en conseil municipal

La maire de Paimpol s'indigne sur les réseaux sociaux après le dernier conseil municipal où elle affirme avoir été qualifiée de "cocotte" notamment par un membre de l'opposition.

Fanny Chappé, maire de Paimpol depuis mars 2020.
Fanny Chappé, maire de Paimpol depuis mars 2020. © Maxppp - CHARLES DROUILLY

Colère et indignation pour la maire de Paimpol, Fanny Chappé, élue en 2020. Elle rapporte ces propos entendus lors du dernier conseil municipal lundi 26 avril : "Hier soir, lors du conseil municipal de Paimpol, un élu de l’opposition m’interpelle « je te parle comme je veux ma cocotte ( ...) oui maîtresse , non  maîtresse ». On en est encore là en 2021. Être femme maire, c’est aussi vivre cela. #sexisme."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans les commentaires du post Facebook, l'élu pointé du doigt, l'ancien maire Jean-Yves de Chaisemartin répond : "Se complaire dans le rôle de victime. Le Conseil est disponible en vidéo. Vous comprendrez, si vous prenez le temps, à quel point cette complainte est abusive, caricaturale et pathétique. On peut être femme et incompétente (...) Je ne suis ni misogyne, ni méprisant, ni même désagréable. Simplement affligé par un comportement de maîtresse d’école qui ne supporte ni la contradiction ni même le débat".

Beaucoup lui font remarquer que le mot "cocotte" n'est pas acceptable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess