Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Les élections européennes 2019

Vote des détenus : la maison d'arrêt de Montbéliard met le paquet sur les élections européennes

Alors que le conseil constitutionnel a validé la semaine dernière le vote en prison, la Maison d'Arrêt de Montbéliard organisait ce lundi matin une présentation des institutions européennes. Objectif : encourager les détenus à exercer leur droit de vote. Six d'entre eux ont répondu à l'invitation.

"L'union européenne, une institution unique au monde" explique Béatrice Fuin, chargée d'animation à la Maison de l'Europe à Dijon
"L'union européenne, une institution unique au monde" explique Béatrice Fuin, chargée d'animation à la Maison de l'Europe à Dijon © Radio France - Christophe Beck

Montbéliard, France

C'était un engagement du chef de l'état, Emmanuel Macron, dans son plan pour les prisons, dévoilé il y a tout juste un an : permettre aux détenus d'exercer plus facilement leur droit de vote. Et ce, dès les élections européennes de la fin mai.  

Pour préparer ce scrutin, la maison d'arrêt de Montbéliard proposait ce lundi matin une présentation des institutions européennes par une intervenante de la Maison de l'Europe à Dijon.

Autour de la table, six détenus, tous volontaires. Curieux de ces élections, comme Hakim qui a déjà pris ses dispositions : "J'irai voter par procuration". D'autres sont plus indifférents, comme Loic : "Ca m'a permis de sortir de ma cellule et de voir d'autres personnes civilisées".  Tous sont invités à exercer leurs droits civiques, lors du prochain scrutin européen. "Nous avons souhaité vous donner les éléments pour comprendre cette institution européenne si présente dans notre quotidien", explique Abélard Ndombi, le directeur de la maison d'arrêt de Montbéliard.  

Des détenus montbéliardais invités à visiter le parlement européen de Strasbourg

Derrière le vidéoprojecteur, Béatrice Fuin, chargée d'animation à la Maison de l'Europe de Dijon. "Ce n'est pas parce que vous êtes en maison d'arrêt que vous n'avez pas le droit de voter. Sachez que l'institution européenne est unique au monde, car ses pays membres transfèrent une partie de leur souveraineté à à l'union à laquelle ils ont décidé d'adhérer. D'où l'importance du scrutin du mois de mai". 

"Ce n'est pas parce que vous êtes derrière les barreaux que vous n'avez pas le droit de voter", explique Béatrice Fuin, chargée d'animation à la Maison de l'Europe de Dijon.

Dans la petite salle de cours de la maison d'arrêt, l'ambiance est plutôt studieuse. "Oui, l'Europe m'intéresse. Je compte voter. Et je ferais partie du voyage à Strasbourg le 24 avril pour visiter le parlement européen", explique le plus jeune détenu. Le 24 avril, une délégation de détenus montbéliardais se rendra à Strasbourg, encadrée par du personnel de la maison d'arrêt, mais sous le régime de la permission. 

L'étage de la détention à la maison d'arrêt de Montbéliard  - Radio France
L'étage de la détention à la maison d'arrêt de Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

Hakim purge une peine de 4 ans de prison pour vol. Il votera lui aussi et il a déjà fait son choix. "Je voterai Mélenchon. Car ça fait des années qu'il dit la vérité et personne ne l'écoute. Aujourd'hui, que la France est dans la rue, les gens commencent à tendre l'oreille".  A ses cotés, Loïc, libérable dans les prochains jours, a lui aussi fait son choix. "Je ne voterai pour personne. Je voterai blanc. Car en 2007, j'ai voté pour Sarkozy. Je l'ai regretté amèrement par la suite".  

Le conseil constitutionnel autorise le vote en prison 

L'objectif de cette séance d'information est d'encourager les détenus montbéliardais à aller voter. Aujourd'hui, sur la cinquantaine de détenus incarcérés à la Maison d'Arrêt de Montbéliard, une vingtaine ont une carte d'identité. "On espère convaincre un maximum d'entre eux à exercer leur droit de vote", explique Abélard Ndombi, le directeur de la maison d'arrêt. "Il y a deux ans, lors des élections départementales, seuls deux détenus avaient voté à Montbéliard" 

Les détenus qui le souhaiteront pourront voter à l'intérieur même de leur centre de détention. Le conseil constitutionnel a validé la semaine dernière cette expérimentation du  vote en prison. Les modalités de ce vote en prison (isoloir ou dépôt de l'enveloppe au greffe) ne sont pas encore fixées.  

Choix de la station

France Bleu