Faits divers – Justice

La maman du nouveau-né abandonné à Montpellier identifiée

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault et France Bleu vendredi 11 novembre 2016 à 14:44

Illustration
Illustration © Maxppp -

La maman du nouveau-né soi-disant découvert jeudi matin dans la rue à Montpellier a été identifiée, il s'agit de la femme qui a donné l'alerte. Elle a fait croire avoir retrouvé le bébé devant chez elle après avoir accouché toute seule.

L'enquête a été très rapide après la "découverte" d'un nouveau-né jeudi matin quartier Gambetta à Montpellier, une fillette de quelques heures à peine emmaillotée dans des couvertures.

C'est une passante qui a donné l'alerte affirmant avoir découvert fortuitement ce bébé abandonné en pleine rue et l'avoir ramené chez elle. Mais les enquêteurs ont rapidement noté des incohérences dans ces déclarations et compris qu'elle pouvait être la maman du bébé.

Le bébé n'a jamais été abandonné dans la rue

Un examen clinique a rapidement confirmé que cette jeune femme avait accouché très récemment. Placée en garde à vue, la maman âgée de 30 ans a fini par avouer. Elle a reconnu avoir mis au monde ce bébé toute seule chez elle, avoir coupé le cordon et prodigué les premiers soins avant d'emmailloter son enfant dans une couverture.

C'est là qu'elle a appelé les secours, affirmant avoir découvert ce nouveau-né dans la rue devant chez elle et l'avoir remonté chez elle. En fait le bébé n'a jamais été abandonné dans la rue, il n'a jamais quitté le domicile de la maman avant d'être pris en charge par les secours.

Aucune poursuite contre la maman pour l'instant

La jeune maman a été remise en liberté en fin de matinée ce vendredi matin après sa garde à vue. Pour l'instant aucune poursuite n'est engagée contre elle. Le délit d'abandon ne peut pas être retenu puisque le bébé n'a jamais été laissé dans la rue et qu'elle a au contraire tout fait pour qu'il soit pris en charge.

Il semble qu'on soit dans le cas d'un déni de grossesse, mais c'est l'enquête qui permettra de le déterminer. Reste à savoir ce que deviendra la fillette. Pour l'instant, elle est à l’hôpital en bonne santé prise en charge par l'autorité judiciaire. Il faudra déterminer si la maman souhaite finalement s'en occuper et si elle en a la capacité.

La fillette n'a pas encore été prénommée, la loi prévoit 5 jours pour prénommer l'enfant.