Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La manifestation contre le chalutier géant à Concarneau est annulée

-
Par , , France Bleu Breizh Izel

Une manifestation de pêcheurs et d'associations écologistes contre le baptême du nouveau chalutier industriel Scombrus était prévue ce vendredi à Concarneau. Elle n'a finalement pas reçu l'autorisation du préfet du Finistère.

Le Scombrus au port de pêche de Concarneau
Le Scombrus au port de pêche de Concarneau © Radio France - Roméo van Mastrigt

La venue au port de Concarneau du Scombrus, un chalutier-congélateur de 81 mètres fait grincer des dents. Des pêcheurs et plusieurs organisations souhaitaient profiter du baptême du bateau vendredi pour faire entendre leur colère en organisant "les funérailles de la pêche artisanale". Raté : la manifestation a été annulée par arrêté préfectoral.

"Trouble à l'ordre public"

Des discussions ont pourtant été menées toute la journée de jeudi entre les organisateurs et les services de la préfecture pour tenter de trouver un compromis sur le lieu de la manifestation, initialement prévue devant les locaux de l'armateur France Pélagique. Les autorités invoquent le risque de trouble à l’ordre public, ne voulant pas prendre le risque d'une confrontation tendue.

L'association BLOOM a réagi jeudi soir dans un communiqué cinglant titré "le pouvoir à la botte de l'industrie néerlandaise". Pour son directeur scientifique Frédéric Le Manach, "la préfecture du Finistère se met au service des intérêts privés néerlandais" (France Pélagique appartient au groupe Cornelis Vrolijk).

"C’est un scandale de détourner ainsi nos impôts et nos services publics pour bâillonner la parole des pêcheurs artisans français et des citoyens, écrit Charles Braine, président de l'association Pleine Mer. Le signal envoyé aux citoyens et aux pêcheurs est très mauvais, et cette décision ne risque certainement pas d'apaiser les tensions entre les pêcheurs artisans et leurs fossoyeurs, État inclus."

Les pêcheurs et les manifestants ont prévu de se regrouper vendredi dans un lieu privé.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess