Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La manifestation des gilets jaunes de Belfort interdite par la préfecture

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La préfecture du Territoire de Belfort annonce dans un communiqué interdire toute manifestation ce samedi dans la ville de Belfort. En effet, un rassemblement de gilets jaunes venus du Doubs, de Haute-Saône, du Jura et d'Alsace était organisé mais la préfecture dit craindre des débordements.

Le cortège devait s'élancer de Belfort en vieille ville, pour se rendre en centre-ville
Le cortège devait s'élancer de Belfort en vieille ville, pour se rendre en centre-ville - Le collectif des gilets jaunes d’Audincourt

Belfort, France

Sophie Elizéon, préfète du Territoire de Belfort a décidé "d'interdire toute manifestation sur la voie publique dans le centre-ville et la vieille ville de Belfort" ce samedi. Une importante mobilisation était annoncée sur les réseaux sociaux : environ 1000 personnes étaient attendues par les autorités. Des manifestants venus du Doubs, de la Haute-Saône, du Jura et d'Alsace étaient appelés à se rendre à Belfort à partir de 14h. 

La préfecture craint des débordements

Une demande d'autorisation de manifester par les gilets jaunes de Belfort avait été faite en préfecture et validée, mais la préfecture de Belfort est revenue sur sa décision car sur les réseaux sociaux, un appel à manifestation a été repéré avec une "volonté affichée de violence". Aucun gilet jaune ne pourra donc manifester sur la voie publique entre le centre-ville et la vieille ville entre 12h et 18h, autrement les manifestants s'exposent à des peines "allant jusqu'à 6 mois de prison 7500 euros d'amende".

Plusieurs arrêtés d'interdiction 

Par ailleurs deux arrêtes ont été pris dans le département. Il est interdit d'acheter ce samedi des "combustibles, de l'acide ou des artifices de divertissement". De la même manière, il sera impossible d'acheter de l'alcool à emporter de détenir et de consommer de l'alcool sur la voie publique.

Un dispositif de sécurité mis en place

La ville de Belfort sera surveillé de près avec un dispositif de sécurité qui sera mis en place : "les forces de l'ordre seront très fortement mobilisées pour s'assurer du respect de ces mesures" indique la préfecture dans son communiqué. Le centre opérationnel départemental de la préfecture sera activé. Le stationnement sera interdit place de la République et place d'Armes. 

L'interdiction sera t'elle respectée?

Sur France Bleu Belfort Montbéliard, l'une des portes paroles du collectif interrégional des gilets jaunes affirme qu'elle maintient l'appel à manifester. Elle dénonce le délai trop court entre l'annonce de l'interdiction et la mobilisation.