Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La mère et ses deux enfants recherchés sur le Vercors sont rentrés à Montélimar

La mère de famille et ses deux garçons de 12 et 14 ans recherchés sur le Vercors sont rentrés à Montélimar ce mercredi après-midi. La Drômoise avait prolongé la randonnée, ignorant que les gendarmes avaient déployé un gros dispositif pour les retrouver.

Près d'une centaine de personnes étaient mobilisées pour les recherches
Près d'une centaine de personnes étaient mobilisées pour les recherches © Radio France - Nathalie De Keyzer

Drôme, France

C'est le soulagement pour la femme de 49 ans disparue avec ses deux fils dans le Vercors. Tous les trois sont rentrés chez eux à Montélimar ce mercredi après-midi. Ils étaient partis ce week-end pour une randonnée à Greysse-en-Vercors autour du Grand Veymont dans le Vercors isérois. Ne les voyant pas revenir lundi, sa fille aînée alerte les secours. 

Randonnée plus longue sans prévenir ses proches

Ce mercredi, la gendarmerie avait sorti les gros moyens : appel à témoins pour retrouver la voiture, hélicoptère prêt à décoller et fouilles au sol dans le secteur côté Isère et côté Drôme. Environ 80 militaires étaient mobilisés.

La Montilienne avait en réalité changé ses plans. Comme elle le faisait parfois, elle avait simplement prolongé la randonnée de plusieurs jours, sans prévenir sa fille. Elle a été très surprise de découvrir à son retour que d'importantes recherches avaient été lancées.

Tout est bien qui finit bien. Mais le responsable du groupe montagne de la gendarmerie de la Drôme le rappelle : on ne plaisante pas avec la montagne, même la moyenne montagne présente des risques. On prévient donc ses proches sur l'itinéraire prévu et la durée de la randonnée.

Pour l'adjudant-chef Bataillé, il ne faut pas oublier que le Vercors peut être dangereux