Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La métropole de Marseille veut bannir les véhicules polluants du centre-ville

-
Par , France Bleu Provence

La métropole étudie un dispositif baptisé Zone à Faible Emission. Le but à terme est d'interdire l'accès des véhicules les plus polluant à l'hyper centre-ville. La mise en place est prévue pour 2021.

Pollution automobile (illustration)
Pollution automobile (illustration) © Maxppp - James Hardy

La périmètre vient d'être voté en conseil de métropole. Près de 20 kilomètres carrés (voir photo) à l'intérieur desquels vivent 314.000 habitants. Place désormais à une phase d'étude qui vise à réglementer l'accès du centre de Marseille, mais pas seulement en période de pic de pollution. "L'idée c'est d'avoir un dispositif pérenne pour lutter contre la pollution atmosphérique _et aider les Mmarseillais à mieux respire_r" précise Alexandre Gallèse, en charge de la transition écologique à la métropole Aix-Marseille-Provence.

La philosophie générale est simple : chasser les véhicules les plus polluants du centre de Marseille. Reste à en définir les modalités. "On ne sait pas si on cible seulement les poids lourds et les camions de livraison, qui ne sont pas des véhicules propres, ou si on l'étend à toutes les voitures qui ont une vignette Crit'air 4 ou 5", reprend Alexendre Gallèse.

Les camions de livraison dans le collimateur

Pour améliorer la qualité de l'air toute l'année, la métropole veut faire la chasse aux camions de livraison. "Il faut imaginer le centre autrement, le dernier kilomètre peut être effectué par d'autres modes si les transporteurs se tournent vers des entreprises nouvelles, aux formats nouveaux, comme des vélos-cargos par exemple", affirme Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements.

Des vélos pour livrer les commerçants, vraiment ? Le fait est que cela existe déjà. L'épicerie d'Audrey, par exemple, en face du palais du Pharo : "Nous recevons des glaces livrées par un triporteur à vélo. C'est super, ça marche très bien." Reste à savoir si ce système peut être généralisé et adapté à tous les besoins. 

Quant à l'interdiction des voitures les polluantes tous les jours de l'année dans l'hypercentre, Bernard est farouchement contre : "C'est pas la voiture le problème, ce sont les industriels". Il faudra peut-être pourtant s'y faire, une fois le dispositif adopté, la métropole promet des contrôles de police pour faire respecter les nouvelles règles en 2021.

Le périmètre de la future ZFE couvre un peu moins de 20 KM2 - Aucun(e)
Le périmètre de la future ZFE couvre un peu moins de 20 KM2 - Métropole Aix-Marseille-Provence
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu