Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La meurtrière à la hache présumée de Dole a été arrêtée au Kosovo

mardi 30 octobre 2018 à 11:14 Par Dimitri Imbert, France Bleu Besançon et France Bleu

Elle avait décapité son compagnon à coups de hache. La meurtrière présumée de Dole a finalement été retrouvée au Kosovo où elle s'était enfuie avec ses deux enfants. Après ses aveux, la piste de conséquences de violences conjugales semble se confirmer.

Le mari, kosovar lui aussi, avait été partiellement décapité à coups de merlin, une sorte de hache à long manche qui sert d'habitude à fendre du bois.
Le mari, kosovar lui aussi, avait été partiellement décapité à coups de merlin, une sorte de hache à long manche qui sert d'habitude à fendre du bois. © Maxppp - Roobaert Mireille

Dole, France

L'affaire du corps décapité retrouvé à Dole avait défrayé la chronique début octobre. La meurtrière présumée d’un homme de 33 ans, le 29 septembre dernier à Dole, a finalement été interpellée, d’après Etienne Manteaux, procureur de la République de Besançon. L’arrestation de la jeune femme a eu lieu il y a trois semaines au Kosovo, son pays d’origine, où elle s’était réfugiée après les faits. 

Décapité à coups de merlin

Cette femme aurait reconnu le meurtre de son mari. Pour mémoire, le crime avait été particulièrement violent : le mari, kosovar lui aussi, avait été partiellement décapité à coups de merlin, une sorte de hache à long manche qui sert d'habitude à fendre du bois.  

Le corps avait été retrouvé début octobre un week-end dans un appartement du centre-ville de Dole. Vu l'état du corps, la mort remontait déjà à plusieurs jours. La victime est un homme de 33 ans. Il a été vu vivant pour la dernière fois le 20 septembre.  

Trois mois en prison pour violences sur son épouse

Depuis cette date sa femme  et ses deux enfants, âgés de 10 et 4 ans avaient quitté le territoire national pour le Kosovo. L'information judiciaire ouverte pour homicide a donc permis de les retrouver. Et la piste des conséquences de violences conjugales, privilégiée jusqu'ici par les enquêteurs semble donc se confirmer. La victime venait en effet de passer trois mois en prison pour violences sur son épouse.