Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La ministre de la Justice veut créer un centre éducatif fermé en Savoie

jeudi 27 septembre 2018 à 18:54 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie

Nicole Belloubet annonce ce jeudi la création de 20 centres éducatifs fermés pour mineurs en France. La Savoie fait partie des neuf départements où l'appel à projet est déjà lancé.

Exemple de centre éducatif fermé en région parisienne
Exemple de centre éducatif fermé en région parisienne © Maxppp -

Savoie, France

Y aura t-il prochainement un centre éducatif fermé (CEF) pour mineurs délinquants en Savoie ? C'est en tous cas le projet de la ministre de la Justice. 

Ce jeudi, Nicole Belloubet a annoncé lors d'un déplacement à Angoulême, la création de 20 CEF en France. Neuf dossiers* sont déjà bien avancés puisque les appels à projet sont lancés. C'est le cas de la Savoie. Actuellement, il n'y a pas de CEF en Savoie ou en Haute-Savoie

Le lieu n'est pas encore défini en Savoie

On ne sait pas encore où sera implanté celui de Savoie, ni quand il sortira de terre. Le ministère demande que les nouveaux CEF soient situés à proximité des centres urbains et économiques, pour "privilégier ainsi le maintien de liens familiaux et l'insertion des mineurs".

Ce sont des associations habilitées à travailler avec le ministère de la Justice qui vont répondre à l'appel à projet. 

12 garçons âgés de 16 à 18 ans

Les centres éducatifs fermés sont une alternative à l’incarcération des mineurs multirécidivistes, ayant commis des crimes ou des délits. Ils y restent pour une durée de six mois renouvelables une fois. Ils suivent une scolarité sur place. Un CEF peut encadrer des jeunes de 13 à 18 ans.

Celui de Savoie accueillera 12 garçons âgés de 16 à 18 ans. Si le projet voit le jour ce ne sera pas avant 2021. Il s'agira d'une centre "nouvelle génération", avec par exemple un espace pour accueillir les familles mais aussi davantage de vidéosurveillance et un mur d'enceinte pour entourer le centre. Il existe déjà 51 CEF en France (depuis 2002).

____________________________________

*Ces appels à projets sont situés : Alpes de Haute-Provence (04), Alpes-Maritimes (06), Guyane (973), Nord (59), Savoie (73), Seine-et-Marne (77), Vald’Oise (95), Vaucluse (84) et Yvelines (78). Un 10e projet est plus avancé en Loire-Atlantique puisqu'une association a déjà été retenue.