Faits divers – Justice

La mobilisation contre la carte scolaire s'intensifie en Dordogne

Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord samedi 11 avril 2015 à 9:56

Les parents d'élèves, Séverine Bouchart et Cyril Pagès, devant l'école de Saint-Paul-Lizonne.
Les parents d'élèves, Séverine Bouchart et Cyril Pagès, devant l'école de Saint-Paul-Lizonne. © Radio France - Pauline Ben Ali

Le 16 avril, la dernière réunion entre les syndicats et la DSDEN scellera les ouvertures et fermetures de classe, avant validation définitive de la carte scolaire le 17 avril. En Dordogne, une cinquantaine de classes et 8 postes sont menacés de suppression.

Plus la date fatidique approche, plus les parents d'élèves se mobilisent contre la carte scolaire. Que ce soit à Cénac, Goux-Rossignol, Plazac, Mareuil , les oppositions à ces fermetures se multiplient.

A Saint Paul Lizone, c'est l'école qui est menacée de fermeture si l'unique classe est supprimée. Les parents d'élèves ont appris la nouvelle le 31 mars dernier, depuis cette date, ils multiplient les actions pour empêcher la fermeture. Une pétition circule et un rassemblement a eu lieu vendredi soir devant l'école du village. En cas de fermeture, les 24 élèves seront dispatchés dans les écoles de Bertric-Burée et Alleman.

Les parents d'élèves seront fixés le 17 avril , jour de la validation de la nouvelle carte scolaire.Sur le RPI de Vanxains-Saint Martin de Ribérac, une classe, sur les deux que compte l'école, est aussi menacée de fermeture à la rentrée alors que la mairie vient de faire des travaux dans l'établissement.

Ecole Vanxains / SON

Les parents d'élèves des écoles menacées ont d'ailleurs prévu de manifester jeudi 16 avril devant l'inspection académique de Périgueux.

Les parents d'élèves se mobilisent contre la fermeture de l'école à Saint-Paul-Lizonne