Faits divers – Justice

La mort d'un facteur devant les prud'hommes de Pau

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn mardi 31 janvier 2017 à 19:29

La photo de Thierry sur le buffet du salon dans le pavillon de ses parents
La photo de Thierry sur le buffet du salon dans le pavillon de ses parents © Radio France - Daniel Corsand

Thierry Lagors était facteur à Pau, dans le quartier Trespoey. Ses relations avec La Poste étaient tendues. Ses parents sont persuadés que son stress est à l'origine de l'AVC qui l'a emporté à 43 ans.

La mort d'un facteur devant le tribunal des prud'hommes de Pau ce mercredi après-midi. Thierry Lagors est décédé durant l'été 2015 d'un AVC à l'âge de 43 ans. Depuis des années il était en conflit avec La Poste, son employeur. Il avait déjà fait l'objet de sanctions après une grève en 2013. Il a été deux fois en arrêt maladie pour dépression ensuite. Il a fait cet AVC quelques jours avant de reprendre le travail, après avoir reçu une suspension d'un mois pour avoir mal parlé à un client, avant son arrêt maladie. Pour sa mère Evelyne, il y a un lien entre cet AVC et sa situation professionnelle. Elle a saisi les prud'hommes pour engager la responsabilité de La Poste.

Quand vous partez au boulot la peur au ventre, vous êtes dans un état de stress. Il ne dormait plus. Il était sur les nerfs. Je suis persuadée que ça a favorisé cet AVC. J'aimerais que La Poste reconnaisse qu'elle est en partie responsable de ce qui s'est passé. J'ai envie d'aller jusqu'au bout pour lui. Parce que c'est ce qu'il aurait voulu et puisqu'il n'est plus là j'ai envie d'aller au bout pour lui. — La mère de Thierry Lagors

Evelyne Lagors raconte les souffrances de son fils

Thierry Lagors militait à la CGT. D'ailleurs le syndicat s'est associé à cette procédure. Pour Serge Labouret, le secrétaire général de la CGT La Poste, cette affaire est emblématique de l'ambiance de travail dans la société.

Y a une réelle souffrance au travail dans les services. Avec une politique de productivité à outrance, exercée avec dureté et avec fermeté. — Le secrétaire de la CGT la poste

Serge Labouret, le secrétaire général de la CGT la poste

La CGT organise un rassemblement devant les prud'hommes de Pau place de Verdun ce mercredi à 13h30.