Faits divers – Justice

La mort en cadeau d'anniversaire : 22 ans de prison

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde vendredi 25 octobre 2013 à 8:47

Salle d'audience au Palais de Justice de Bordeaux
Salle d'audience au Palais de Justice de Bordeaux © Radio France

Jean-Pierre Mourras a été reconnu coupable par la cour d'assises de la Gironde de l'assassinat de sa compagne, le jour de son 54e anniversaire. Il a été condamné à 22 ans de prison. Il affirmait qu'elle le trompait. Il l'avait tuée après l'avoir séquestré pendant 24 heures.

Jean-Pierre Mourras a été condamné hier soir à 22 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Gironde, reconnu coupable de l'assassinat en octobre 2011 de sa compagne, le jour du 54e  anniversaire de la victime.

Cet ancien chauffeur de poids lourd âgé de 59 ans l'a tuée en l'asphyxiant avec une bouteille de gaz butane entre Arcachon où il l'avait emmenée dîner et leur domicile d'Ambarès . La jalousie était le mobile : il est toujours persuadé qu'elle était exhibitionniste et qu'elle le trompait. Ce que l'instruction a totalement démenti.

"C'était très important de rétablir l'image de Marylène. Exhibitionniste et provocatrice, ce n'était absolument pas elle. Les jurés l'ont compris" affirme la nièce de la victime

22 ans de prison, c'est moins que ce qu'avait réclamé l'avocate générale, à savoir un minimum de 25 ans, mais pour autant les neuf parties civiles, membres de la famille de Marylène Rivière, s'estiment satisfaites. Jean-Pierre Mourras a dix jours pour faire appel de ce verdict. 

"C'était très important pour nous de rétablir l'image de notre tante"