Faits divers – Justice

La mosquée "Al Rawda" de Stains restera fermée

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région vendredi 20 janvier 2017 à 16:27

La mosquée Al Rawda à Stains.
La mosquée Al Rawda à Stains. © Maxppp - Florian Niget

Le Conseil d'Etat a confirmé vendredi la fermeture de la mosquée "Al Rawda" de Stains. Il juge qu'elle était devenue un lieu de rassemblement qui prônait un islam radical et qui appelait à la violence.

La mosquée "Al Rawda" de Stains restera fermée. Le Conseil d'Etat avait été saisi par le centre culturel franco-égyptien qui gère le lieu de culte. Il a confirmé la fermeture. Cette mosquée de Seine-Saint-Denis, ouverte en 2013, qui accueillait plus de 600 fidèles pour la prière du vendredi, a été fermée début novembre 2016. Les autorités la soupçonnaient de promouvoir l'islamisme radical.

En décembre 2016, l'état d'urgence avait été renouvelé et la mesure de fermeture de la mosquée avait été confirmée. Le centre culturel avait alors saisi le tribunal administratif de Montreuil qui avait rejeté son recours. Il s'était donc adressé au conseil d'Etat.

Le conseil d 'Etat vient de trancher. La mosquée ne rouvrira pas. Le juge des référés rappelle que de nombreux jeunes qui fréquentaient cette mosquée venaient d'autres communes et que son imam principal tenait des propos radicaux. Il rappelle aussi qu'elle était fréquentée par des jihadistes notoirement connus pour leur engagement et leurs agissements et par des candidats au jihad."

L'imam avait été renvoyé, un site internet avait été créé pour condamner les propos radicaux. Mais le Conseil d'Etat a jugé que ces mesures étaient "trop récentes pour estimer que le risque avait disparu".

Pour le Conseil d'Etat, il n'y a pas d'atteinte à la liberté de culte car il y a deux autres mosquées à Stains.

Une vingtaine de mosquées et de salles de prières présumées radicalisées ont été fermées depuis les attentats du 13 novembre 2015 et l'instauration de l'état d'urgence.