Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Perpignan, la "situation critique" du restaurant le Clos des Lys

-
Par , France Bleu Roussillon

A l'instar de toute une profession, le chef perpignanais Frank Séguret s'inquiète pour la santé financière de son établissement. Il espère encore pouvoir rouvrir pour les fêtes.

Traiteur - Illustration
Traiteur - Illustration © Getty - Stephanie Nantel

C'est un des chefs les plus réputés des Pyrénées-Orientales et c'est un homme qui se dit aujourd'hui "perdu". Franck Séguret, le patron du restaurant traiteur le Clos des Lys à Perpignan décrit un établissement aujourd'hui dans une "situation critique" alors que le deuxième confinement se poursuit dans toute la France. "On se retrouve cloués au mur en étant obligé de faire face".

Dans ces conditions, c'est l'activité de traiteur qui a pris le relais. "Heureusement que l'on s'est diversifié il y a longtemps. Les plats à emporter on plutôt bien marché, mais c'est parce qu'on est en place depuis un moment. J'imagine la difficulté pour les restaurateurs qui ont dû s'y mettre au dernier moment". 

Aujourd'hui seule une poignée des quarante salariés de l'entreprise travaille quotidiennement. "Jamais n'aurais pensé subir un deuxième confinement cette année. Nous avons pris un vrai coup derrière la tête". Franck Séguret espère désormais que la France s'inspire de la Catalogne où les bars et restaurants vont rouvrir dès la semaine prochaine.

"J'espère qu'on va pouvoir repartir et faire les quinze derniers jours de décembre. Ce sont des moments importants. La fin d'année, c'est la plus grosse période de l'année pour nous avec le mois de juin."

L'interview de Franck Séguret est à réécouter ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess