Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Éco : à Vierzon, en pleine crise sanitaire, il crée son agence de communication

-
Par , France Bleu Berry

Fort d’une expérience de près de trente ans, Laurent Vandesompèle lance sa propre société, Blue line communication, dans un contexte où l’événementiel est à l’arrêt avec la Covid.

Laurent Vandesompèle
Laurent Vandesompèle - Blue Line Communication

Après avoir travaillé douze ans en agence dans le Nord et dix-sept en tant que directeur de la communication interne chez Sofaxis, une entreprise de courtage en assurances installée à Vasselay, Laurent Vandesompèle a choisi de se mettre à son compte en créant sa propre société de conseil en communication. Ce sportif qui pratique la course à pied, l’a dénommée Blue line Communication, en référence à la ligne bleue ou trajectoire idéale du marathonien avec l’ambition d’emmener ses clients sur la trajectoire idéale en termes de communication. 

Principalement tourné vers le monde de l’entreprise

Il cible principalement une clientèle d’entreprises mais peut également apporter ses services à des collectivités ou des associations. “La com’, c’est un investissement, pas un gadget. C’est une fonction comme une autre dans une entreprise avec des objectifs que l’on doit être en capacité de mesurer”, estime ce natif de Dunkerque venu s’installer dans le Berry en 2001. 

Il a ouvert officiellement son bureau à la pépinière d’entreprises du parc technologique de Sologne à Vierzon début janvier, dans un contexte pour le moins défavorable, tout l’événementiel étant à l’arrêt en raison de la Covid. “Je n’ai pas le couteau sous la gorge, je peux me permettre de prendre le temps de monter mon projet”, assure-t-il. 

Un projet qu’il peaufine depuis avril 2019 avec un passage à la couveuse d’entreprises de Solen Angels qui lui a permis de mieux établir son positionnement et de développer son réseau dans des conditions sécurisées. “C’est un système très agile, très opérationnel”, souligne-t-il.

Une période motivante 

Passionné par son métier et fuyant la routine, il préfère voir dans la période actuelle ce qu’elle peut offrir comme opportunités : “elle nous oblige à trouver des solutions sur des problématiques qu’on n’imaginait pas il y a deux ans.” Les entreprises doivent notamment apprendre à communiquer différemment avec leurs clients. Elles sont aussi amenées à revoir leur politique de communication interne en particulier chez celles où le télétravail est généralisé. “Elles ont souvent été très réactives, note Laurent Vandesompèle. Pendant le premier confinement, elles ont trouvé rapidement des solutions et ont fait preuve de beaucoup d’inventivité. Moi, je n’ai pas de recette miracle, il faut faire du sur-mesure en fonction de la personnalité de l’entreprise. Avec la Covid, les supports changent mais le fil rouge reste le même : il s’agit de montrer à chacun en quoi il peut être utile à l’entreprise.”

Choix de la station

À venir dansDanssecondess