Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : Claas tractor, entreprise du Mans très peu impactée par la crise

-
Par , France Bleu Maine

Durant le premier confinement, les chaînes de montage de Claas tractor au Mans étaient à l'arrêt jusque fin avril. Cela s'est traduit par une perte de chiffre d'affaires de 10%. Mais lz deuxième confinement n'a eu d'impact ni sur la production ni sur les ventes.

Le constructeur de machines agricoles, Claas Tractor continue d'embaucher, car pour son directeur industriel être prudent c'est continuer d'investir dans le capital humain.
Le constructeur de machines agricoles, Claas Tractor continue d'embaucher, car pour son directeur industriel être prudent c'est continuer d'investir dans le capital humain. - Claas Tractor

Etienne Bourasseau, le directeur industriel de Claas Tractor a conscient d'être finalement plutôt chanceux.  "Nous ne sommes pas en première ligne,  mais nous servons ceux qui  travaillent en première ligne. "Conséquence, les ventes de ce constructeur de machines agricoles n'ont jamais fléchi en 2020. Le chiffre d'affaires a néanmoins baissé de 10%.  Cette diminution est due à l'arrêt de l'activité de la production durant fin mars et début avril.  Mais jamais les activités de ventes n'ont elles été stoppées. Alors Etienne Bourasseau est plutôt optimiste pour les mois à venir, même s'il sait que la crise actuelle peut avoir des conséquences à moyen et long terme. 

Pas question donc de reporter les embauches pour 2021. "Etre prudent c'est continuer d'investir dans le capital humain pour pouvoir faire face à  la concurrence,"  explique-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess