Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : La maison d'arrêt de Saint-Bonnet-les-Oules

La nouvelle prison de la Loire toujours prévue à Saint-Bonnet-les-Oules

jeudi 16 novembre 2017 à 20:34 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire

Une réunion avec le maire a eu lieu au ministère cette semaine. Aucune autre hypothèse n'est envisagée par la Chancellerie. Guy Françon demande qu'on étudie de près une piste à Roche-la-Molière.

Il y a eu plusieurs manifestations à Saint-bonnet les Oules, le site qui devrait remplacer la Talaudière.
Il y a eu plusieurs manifestations à Saint-bonnet les Oules, le site qui devrait remplacer la Talaudière. © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Les opposants à la prison de Saint-Bonnet-les-Oules, plus calmes depuis le début de l'été et la fin de la séquence électorale, pourraient de nouveau se mobiliser dans les prochaines semaines. Le maire, Guy Françon, et sa première adjointe, ont été reçus au ministère de la Justice ce mercredi en compagnie de la sénatrice de la Loire Cécile Cukierman.

Pas d'autre hypothèse au ministère, la rumeur démentie

Alors que des rumeurs faisaient état d'un changement de cap dans le projet de nouvelle prison de 500 places dans la Loire (ndlr : avec une hypothétique reconstruction sur La Talaudière), il n'en est rien. C'est bien le site de la plaine du Forez qui reste d'actualité. Le gouvernement continue - au moins pour l'instant - dans la même logique que le précédent puisqu'on se souvient que Jean-Jacques Urvoas avait confirmé l'implantation du nouvelle prison sur ce site. Les études précises de sols devraient d'ailleurs commencer d'ici un mois.

Dans les semaines qui viennent, des équipes spécialisées vont procéder à des relevés précis sur les sols pour évaluer par exemple les risques d'inondation sur les 20 hectares, ou les risques liés à la zone Sévéso voisine. C'est un peu comme quand on procède à des fouilles archéologiques avant un chantier. La procédure normale suit son cours et le projet devrait être inscrit au nouveau programme de 15.000 places qui sera décidé début 2018 par le gouvernement.

Le plateau du Bessy mystérieusement oublié ?

Si le nouveau gouvernement est donc moins affirmatif dans les mots, rien ne semble changer dans les faits. Et le maire de Saint-Bonnet-les-Oules continue de protester : il explique qu'une piste a été enterrée, celle du plateau du Bessy à Roche-la-Molière.

Ça va déplaire à mon collègue maire de Roche-la-Molière Eric Berlivet. Mais qu'on me démontre aujourd'hui pourquoi le site du plateau du Bessy n'a pas été retenu !" - Guy Françon

Ce site n'était même pas dans les huit qui avaient été retenus il y a un an, lorsque face à la colère des habitants, l'État avait finalement choisi de relancer la consultation.