Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Andy Delort, nouvelle recrue du MHSC, insulte et menace les policiers à l'issue d'une course-poursuite

lundi 27 août 2018 à 14:54 Par Guillaume Roulland, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Occitanie, France Bleu Touraine et France Bleu

Andy Delort, une des nouvelles recrues du MHSC, a été placé en garde à vue pendant une dizaine d'heures ce lundi après avoir insulté et menacé des policiers qui l'ont interpellé à l'issue d'une course-poursuite entre Agde et Marseillan. Il sera convoqué devant la justice début 2019.

Andy Delort, originaire de Sète, a été prêté à l'intersaison au MHSC par le Toulouse FC.
Andy Delort, originaire de Sète, a été prêté à l'intersaison au MHSC par le Toulouse FC. - Maxppp

Marseillan, France

Le nouvel attaquant du MHSC, Andy Delort, 26 ans, a été interpellé par  les policiers d'Agde vers 4h du matin, dans la nuit de dimanche à lundi, à l'issue d'une course-poursuite avec son véhicule dont il était le passager. Andy Delort, originaire de Sète, qui a joué à Nîmes en 2009 pendant un an et qui vient de rejoindre le club héraultais en provenance du Toulouse FC circulait à bord de sa propre voiture, un 4x4 conduit par un ami dépourvu de permis de conduire et en état d'ébriété.

Peu de temps auparavant, ce dernier avait refusé de se soumettre à un contrôle de police. Une course-poursuite s'était alors engagée avec les policiers. La voiture a fini par stopper sa course quelques kilomètres plus loin, dans la commune de Marseillan. Andy Delort a alors copieusement insulté et menacé les policiers.

Espèce de trou du cul !

Dans un premier temps, le footballeur montpelliérain a déclaré: "je m'en bats les c..., je gagne 150 000 € par mois". Il a ensuite menacé directement un des policiers qui venaient d'intercepter le 4x4 en ces termes: "Espèce de trou du cul, je vais te retrouver dans la rue, toi et tes enfants !"

Le parquet de Béziers a annoncé ce lundi en fin d'après-midi la fin de garde à vue du footballeur professionnel. Elle a duré une dizaine d'heures.

Andy Delort, qui a été remis en liberté en début d'après-midi, va maintenant faire l'objet de poursuites judiciaires pour outrage et menaces.

Il comparaitra devant la justice début 2019 selon la procécure de CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité).

Au mois de juin dernier, Andy Delort avait déjà fait l'objet d'une condamnation à Toulouse pour conduite en état d'ivresse. Son permis de conduire avait alors été annulé pour une période de quatre mois. 

Andy Delort est connu pour son parcours chaotique au sein des clubs de foot où il est passé. Au sein des clubs et en dehors aussi. "Un sanguin" comme on dit. 

Le MHSC pour sa part n'a pas réagi aux poursuites judiciaires engagées à l'encontre de sa nouvelle recrues.