Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

La nuit des chimères débute au Mans avec un hommage à Saint-Exupéry sur la muraille

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

La nuit des Chimères au Mans a débuté ce vendredi. C'est un classique de l'été : des projections vidéo de personnages sont réalisées sur les monuments de la ville. Nouveauté : un hommage à St-Exupéry sur la muraille réalisé par le sarthois Nicolas Boutruche.

Le photographe Nicolas Boutruche devant la muraille pour la nuit des chimères
Le photographe Nicolas Boutruche devant la muraille pour la nuit des chimères © Radio France - Christelle Caillot

La nuit des Chimères au Mans a débuté ce vendredi au Mans. C'est un classique de l'été de la capitale sarthoise. Des projections vidéo de personnages, d'animaux, de scènes de la mythologie sont réalisées sur les murs de la cathédrale, sur le porche royal, au jet d'eau, et le long de la muraille.  

Nouveauté cette année : un hommage à Saint-Exupéry sur les murs de la muraille gallo-romaine. Le film de 10 minutes 30 a été réalisé pendant quelques semaines. C'est le sarthois Nicolas Boutruche qui a mené le projet.

La muraille gallo-romaine au Mans
La muraille gallo-romaine au Mans © Radio France - Christelle Caillot

France Bleu Maine : Quand et comment avez-vous monté ce projet sur la nuit des chimères au niveau de la muraille ?

Nicolas Boutruche : J'ai été contacté pendant le confinement. Je faisais mon poulailler quand le téléphone a sonné. J'ai décroché et quelqu'un de la mairie m'a parlé de la nuit des Chimères. J'ai demandé : pour cette année ???? On m'a répondu oui. Le thème sur Saint-Exupéry est venu plus tard. Le film dure 10 minutes 35 avec quelques secondes en plus avec des dessins qui seront rajoutés à la fin.

France Bleu Maine : Comment décririez-vous votre travail ??

Nicolas Boutruche : Moi j'aime bien dire que c'est un poème mais en image. Ce n'est pas un documentaire et la difficulté a été d'évoquer Saint-Exupéry sans pouvoir utiliser le moindre de ses documents. Je ne pouvais pas reprendre par exemple les photos du Petit Prince. du coup, j'ai pris le pari de mettre un Saint-Exupéry qui faisait des choses que faisait le Petit Prince. Par exemple, à un moment il est sur une petite planète et il part avec des oiseaux sauvages. Je ne vous raconte pas la suite, il faut venir voir.

France Bleu Maine : Il a fallu aller très vite pour ce projet ?

Nicolas Boutruche : Oui, oui. Le film a été fait en un mois et demi. Il a fallu être très efficace. Je suis parti d'éléments que j'avais déjà. Et puis j'ai acheté aussi des images de vagues vue de sous l'eau. Après, quand vous avez toutes les images c'est un peu comme un gros puzzle, un photo-montage. sauf que la, le puzzle, il fait 100 mètres de long. En terme technique ça fait 9.000 pixels sur 2.000. il y a neuf projecteurs, mais bien sur le spectateur ne doit pas faire la différence.

France Bleu Maine : Pas facile de faire un film sur ce site ??

Nicolas Boutruche : Pas vraiment non. En fait, la grosse difficulté, c'est un peu comme les coloriages, il ne faut pas déborder. Le personnage qui marche sur la muraille ne doit pas dépasser derrière les maisons et les bâtiments qui sont derrière. Et inversement, les images qui sont projetées sur les bâtiments ne doivent pas arriver sur la muraille.

La campagne de communication de la nuit des Chimères au Mans
La campagne de communication de la nuit des Chimères au Mans © Radio France - Christelle Caillot

La nuit des chimères, c'est tous les soirs jusqu'au 13 septembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess