Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La pharmacie Labarre de Nexon autorisée à reprendre son activité

mardi 17 juillet 2018 à 18:17 Par Alain Ginestet et Delphine-Marion Boulle, France Bleu Limousin

Une victoire pour la pharmacie Labarre de Nexon... Cette officine n'avait plus le droit de vendre des médicaments après la plainte déposée par plusieurs pharmaciens du secteur, qui lui reprochaient notamment son emplacement, suite à un transfert de locaux.

La pharmacie Labarre de Nexon est autorisée par l'ARS à reprndre son activité (photo archives)
La pharmacie Labarre de Nexon est autorisée par l'ARS à reprndre son activité (photo archives) © Radio France - Nicolas Blanzat

Nexon, France

C'est une victoire pour la pharmacie Labarre de Nexon. Cette officine n'avait plus le droit de vendre des médicaments après la plainte déposée par plusieurs pharmaciens du secteur, qui lui reprochaient notamment son emplacement, suite à un transfert de locaux. Mais l'Agence régionale de santé vient de l'autoriser à vendre de nouveau  des médicaments.

L'affaire débute il y a quatre ans, en 2014. Alors que la pharmacie demande à se déplacer du centre-ville pour s'implanter prés d'un supermarché à l'extérieur de la ville, l'ordre des pharmaciens intervient et donne un avis négatif en évoquant un déséquilibre dans la répartition des pharmacies. Il faut dire que selon l'ordre des pharmaciens, l'implantation en dehors du bourg dans une zone dépeuplée n'avait pas lieu d'être. Le ministère de la Santé, autorise pourtant Stéphane Labarre à s'installer. Les pharmaciens du secteur s'y opposent et obtiennent gain de cause, Stéphane Labarre est radié de l'ordre des pharmaciens. 

A nouveau membre de l'ordre des pharmaciens 

En 2018, après une nouvelle demande auprès de l'Agence régionale de la santé, Stéphane Labarre est de nouveau autorisé à vendre des médicaments. L'ARS s'est appuyée sur l'extension des limites du bourg mais aussi l’absence d'officine dans les villages alentours pour rendre sa décision. Stéphane Labarre est par ailleurs réintégré dans l'ordre des pharmaciens mais ne souhaite pas s'exprimer publiquement.