Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La piste criminelle est privilégiée à Grenoble après l'incendie d'une boulangerie

-
Par , France Bleu Isère

Une enquête est ouverte après l'incendie d'une boulangerie cours de la Libération et du Général de Gaulle à Grenoble (Isère). Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi. Vers 22h30, les voisins ont entendu une explosion. Sur place, les enquêteurs ont retrouvé du carburant.

La boulangerie grenobloise quelques heures après l'explosion
La boulangerie grenobloise quelques heures après l'explosion © Radio France - Gerard Fourgeaud

Grenoble, France

Les enquêteurs de la sûreté départementale travaillent sur la piste criminelle après l'incendie d'une boulangerie à Grenoble (Isère). Dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 octobre, les voisins ont entendu une explosion avant que le commerce ne prenne feu. Les pompiers en sont rapidement venus à bout.

À ce moment là, la boulangerie était vide. Le propriétaire, qui habite juste au dessus avec son fils, était en vacances. "Heureusement, il était chez nous dans la Drôme", raconte sa maman devant le magasin inutilisable. Un magasins complètement soufflé par l'explosion. Une partie du rideau de fer a disparu.  À l'intérieur, la vitrine est brisée et les murs noircis par les flammes. Sur place, les enquêteurs ont retrouvé des traces de carburant. Un liquide qui aurait permis d'embraser le commerce. Le fournil est également inutilisable. Un lieu de fabrication qui permettait de fournir une seconde boulangerie à quelques mètres de là. 

Autre constatation des enquêteurs : la porte à l'arrière du commerce a également été forcée, et l'appartement du propriétaire visité. D'après ses proches, le boulanger d'une trentaine d'année est très choqué.  Et toujours d'après les proches, "la jalousie" pourrait être le mobile : "Le commerce marche bien... Ça fait des jaloux", raconte la maman du propriétaire. 

Un vigile surveille le magasin, le temps de refermer provisoirement l'entrée de la boulangerie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu