Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La piste Fourniret relance une enquête pour disparition dans l'Orne

L'enquête sur la disparition de Lydie Loge dans l'Orne en 1993 est relancée après la découverte de traces ADN dans la camionnette Michel Fourniret. Le parquet d'Argentan a décidé de rouvrir l'enquête plus de 25 ans après la disparition de cette jeune femme de 29 ans, restée inexpliquée.

Le tueur en série Michel Fourniret pourrait avoir un lien avec la disparition d'une jeune femme dans l'Orne en 1993.
Le tueur en série Michel Fourniret pourrait avoir un lien avec la disparition d'une jeune femme dans l'Orne en 1993. © Maxppp - Yoan Valat

Argentan, France

Une jeune Ornaise de 29 ans a-t-elle été victime de Michel Fourniret ? Selon le journal Le Parisien/Aujourd'hui, une trace ADN proche de celui de Lydie Loge disparue le 18 décembre 1993 à Saint-Christophe-le-Jajolet près d'Argentan, a été retrouvée dans la camionnette du tueur en série. Il s'agit d'une expertise génétique datée du mois de février 2019. 

Le procureur d'Argentan a décidé de rouvrir l'enquête

L'office central de répression des violences faites aux personnes s'est rapproché du procureur d'Argentan, Hugues de Phily. Ce dernier indique qu'il a décidé de rouvrir l'enquête. Enquête déjà close deux fois par le passé en 1998 et 2009. Suicide, disparition volontaire ou disparition programmée de Lydie Loge, toutes les pistes avaient été explorées sans rien donner. La jeune femme n'a jamais donné signe de vie depuis, et aucune trace d'elle n'a jamais été retrouvée. 

L'ADN de Lydie Loge peut-être retrouvé dans la camionnette de Fourniret

Jusqu'au mois de février dernier où "on a pu établir un lien entre des composés organiques trouvés dans la camionnette de Michel Fourniret et l'ADN de la famille de la personne disparue" précise Hugues de Phily. "Mais la probabilité d'un lien entre les deux est faible, ajoute-t-il, du fait des techniques et de l'ancienneté des matériaux." Le procureur indique qu'il a ordonné des expertises complémentaires. Michel Fourniret était par ailleurs censé se trouver en Belgique au moment de la disparition de Lydie Loge en 1993. "Ce qui rajoute à la fragilité de cette piste pour expliquer la disparition", selon le magistrat.

Deux condamnations à perpétuité

Michel Fourniret, surnommé l'ogre des Ardennes, a été condamné en 2008 à la perpétuité incompressible pour sept meurtres de jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001, précédés de viol ou tentative de viol. Le 16 novembre 2018, il a été à nouveau condamné à la perpétuité pour l'assassinat en 1998 de Farida Hammiche. Aujourd'hui âgé de 77 ans, il est détenu à la centrale d'Ensisheim en Alsace.