Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La PJ de Marseille fait tomber trois trafics de stupéfiants en quelques jours

lundi 11 juin 2018 à 17:16 Par Laurent Grolée, France Bleu Provence

La PJ marseillaise souligne l'excellente coordination des services policiers (PJ, DDSP et douaniers) dans ces affaires qui ont permis l'interpellation d'une trentaine de suspects et l'envoi en prison d'une vingtaine d'entre eux.

La Police Judiciaire de Marseille démantelle trois réseaux
La Police Judiciaire de Marseille démantelle trois réseaux © Radio France - maxppp

Marseille, France

Ces affaires concernent du trafic international de stupéfiants. C'est d'abord un "go fast" entre l’Espagne et l’Italie qui a été déjoué tôt jeudi matin dans les Bouches-du-Rhône. Une opération éminemment délicate pour les forces de l'ordre face à trois bolides que rien, ou presque, n’arrête. Neuf personnes ont été interpellées et 90 kilos de résine de cannabis saisis.   

"Autant d'affaires résolues, ça n'arrive pas tous les jours." Eric Arella, patron de la PJ marseillaise

Autre trafic de stupéfiants déjoué il y a quelques jours : un trafic en provenance des Pays-Bas. Les têtes pensantes, une vingtaine,  ont été interpellées à Marignane, Martigues, Aix et Marseille.   

Trafic des cités aussi, comme à Jean Jaurès, dans le 14e arrondissement où cinq trafiquants ont été interpellés par la brigade des stupéfiants de la PJ marseillaise. Deux ont été présentés à un juge.  

Au total plus d'une centaine de kilos de résine de cannabis a été saisie.  

Des affaires résolues au moment où la question de la légalisation du cannabis est relancée : selon une enquête, plus d'un Français sur deux (51%) serait favorable à "une régulation et un encadrement du cannabis".

Une question d'autant plus brûlante que Marseille a connu dimanche matin un nouveau règlement de compte, le 13e depuis le début de l'année, lié au trafic de stups : ,par une rafale de kalachnikov.