Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La plainte contre le député de Côte-d'Or, Didier Martin, est classée sans suite

vendredi 17 novembre 2017 à 19:32 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

La justice avait ouvert une enquête préliminaire en mai dernier pour tentative d'escroquerie au jugement. Le député était suspecté d'avoir fait pression sur des salariés de l'office de tourisme de Dijon pour qu'ils produisent de faux témoignages, justifiant le licenciement de l'ancienne directrice.

Didier Martin député de la première circonscription de Côte-d'Or
Didier Martin député de la première circonscription de Côte-d'Or © Maxppp - JC TARDJC TARDIVONIVON

Dijon, France

L'infraction n'est pas constituée, la plainte est classée sans suite, c'est donc la fin de l'affaire du licenciement de l'ancienne directrice de l'office de tourisme de Dijon.

Le député (REM) de la première circonscription de Côte-d'Or, était visé par une enquête préliminaire, ouverte fin mai par le parquet de Dijon. La justice a enquêté sur les trois plaintes pour tentative d'escroquerie au jugement, déposées, en mai dernier. Il s'agissait de déterminer si Didier Martin avait fait pression sur des salariés de l'office de tourisme pour qu'ils produisent de faux témoignages, justifiant le licenciement de l'ancienne directrice. Dans un communiqué publié ce vendredi 17 novembre, Didier Martin annonce donc que cette plainte est classée sans suite. Voici son communiqué

La plainte déposée à mon encontre en mars 2017, en période électorale, par une ancienne directrice de l'office de tourisme de Dijon pour escroquerie au jugement dans le cadre d’une procédure prud’homale, a été classée sans suite par le parquet du Procureur de la République au motif qu’après enquête l’infraction n’était pas constituée. Dans cette même procédure, les plaintes pour faux témoignages à l'encontre de deux salariées de l'office de tourisme ont également été classées sans suite pour le même motif. Didier Martin.

  • Retrouvez l'intégralité de cette affaire ici