Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La plaque Ilan Halimi retrouvée brisée à Bagneux, une enquête est ouverte pour "dégradation volontaire"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Une enquête pour "dégradation volontaire" a été ouverte dimanche après que la plaque en mémoire d'Ilan Halimi, un jeune Juif français torturé et assassiné par le gang des barbares en 2006, a été retrouvée brisée à Bagneux, où elle était exposée.

Ilan Halimi avait été capturé et torturé pendant trois semaines avant d'être tué par le gang des barbares en 2006
Ilan Halimi avait été capturé et torturé pendant trois semaines avant d'être tué par le gang des barbares en 2006 © Maxppp

Le parquet de Nanterre a annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête pour "dégradation volontaire" , après que la plaque commémorative d'Ilan Halimi a été retrouvée brisée au pied du chêne où elle était exposée à Bagneux. 

Selon la maire de la ville, Marie-Hélène Amiable, la plaque a été brisée samedi. Avertie par un habitant vers 18h, la maire de Bagneux, qui s'est dite "extrêmement choquée" a fait retirer la plaque. Une nouvelle plaque sera posée mardi à 19h00 à Bagneux. "La ville invite les habitants, les représentants des cultes et les responsables associatifs à prendre part à ce moment de souvenir".

 

Acte de vandalisme ou accident ?

Ilan Halimi est un jeune Juif français, assassiné en 2006 par le gang des barbares, après trois semaines de captivité et de torture. Sans être totalement affirmatif, le parquet estime que la dégradation "paraît être un acte volontaire".

Madame Amiable, du même avis, se veut toutefois prudente, rien ne pouvant encore écarter la possibilité d'une branche ou d'un ballon. Mais si l'acte antisémite est avéré, il s'agit selon elle de dégradations "scandaleu[ses] et inacceptable[s]" .

Pour l'heure, le parquet a précisé qu' "aucun élément d'identification" n'était en sa possession.

 

"Consternation", "honte", la classe politique réagit sur Twitter

Ilan Halimi est devenu dimanche matin l'un des hashtags les plus utilisés sur le réseau social Twitter. De nombreuses personnalités politiques, comme Nicolas Sarkozy, le président de l'UMP, son homologue PS Jean-Christophe Cambadélis, et le ministre de l'Intérieur Claude Bartolone, ont dénoncé d'une même voix un acte "honteux", "ignoble" et appelé à être "intransigeant" face à l'antisémitisme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess