Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Police aux frontières retrouve 26 migrants sur le port de Cherbourg

-
Par , France Bleu Cotentin

La Police aux frontières a intercepté 26 migrants ce dimanche vers 11h30 sur le port de Cherbourg. Ils se trouvaient tous dans une remorque prête à embarquer pour l'Irlande.

La Police aux frontières a retrouvé ces 26 migrants dans une remorque.
La Police aux frontières a retrouvé ces 26 migrants dans une remorque. © Radio France - Léo Limon

Ce sont des agents de sécurité, lors d'une ronde habituelle sur le port de Cherbourg, qui ont retrouvé 26 migrants ce dimanche peu avant midi. "Le chien a marqué la remorque", décrit le commandant Hugues Toulliou, en charge de la police aux frontières (PAF) à Cherbourg. Une remorque alors sur le point d'embarquer pour l'Irlande, d'après la zone où elle se trouvait sur le port. Elle devait même partir en tout début d'après-midi ce dimanche.

Les migrants en bonne santé

Tous interpellés, ces migrants ne présentent pas de problème de santé. Ils sont entrés à l'intérieur de la remorque la veille au soir, "dans un camion qui n'est pas frigorifique", poursuit le commandant Toulliou. L'enquête se poursuit pour l'heure afin de savoir exactement comment ils sont parvenus à monter à bord. Quoiqu'il en soit, il s'agit là d'une découverte rarissime pour le port de Cherbourg. "C'est exceptionnel de découvrir ici 26 migrants dans une remorque." Ils ont tous été laissés libres dans les 24h, mais, n'étant pas en règle, vont devoir quitter au plus vite le territoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess