Infos

La police d'Orléans fait la chasse aux "runs" sauvages

Par Patricia Pourrez et Eric Normand, France Bleu Orléans lundi 12 septembre 2016 à 18:16

Opération de police à Orléans pour lutter contre les runs nocturnes
Opération de police à Orléans pour lutter contre les runs nocturnes © Radio France - Patricia Pourrez

Une opération de police a été menée vendredi soir au centre commercial Cap Saran près d'Orléans. Des centaines d'amateurs de motos, de tuning et de vitesse s'y rassemblent tous les vendredis soirs. Il y a une semaine, un accident en marge de ce rassemblement avait fait un mort et cinq blessés.

Une opération de police a été organisée vendredi soir, à Saran, sur l'ex Nationale 20, pour empêcher les runs. Tous les vendredi soir ou presque, il y a des courses sauvages de voitures ou de motos au niveau du centre commercial Cap Saran. Le phénomène n'est pas nouveau. 200 à 300 personnes se rassemblent le long de la RD2020. Le chiffre peut même monter certains soirs jusqu'à 1 500. Seulement, il y a une semaine, en marge de ces runs, un accident entre 2 voitures a fait un mort et 5 blessés. La police a donc voulu marquer les esprits, une trentaine d'hommes a été déployée sur le secteur.

Quand on aime la moto, quand on aime la voiture, quand on aime la vitesse, on ne fait pas ce qu'on veut sur la voie publique. Nous serons là aussi souvent que possible pour que ces phénomènes d'irresponsabilité cessent - Fabienne Lewandowski, directrice de la sécurité publique dans le Loiret

Des courses de voitures et de motos à plus de 200 kilomètres/heure. Voilà ce que vient chercher ce public épris de mécanique et de sensations. Les motards font des démonstrations d'accélération et de figures du type wheeling. Le spectacle est gratuit et attire des centaines de curieux, y compris des familles avec enfants. Mais vendredi soir, rien de tout ça. La présence policière a dissuadé les amateurs. C'était le but pour Fabienne Lewandowski, "surtout après l'accident mortel de vendredi dernier" et la nouvelle directrice de la sécurité publique dans le Loiret d'ajouter, "même si les personnes n'étaient pas directement impliquées dans le run, elles ont été distraites."

Fabienne Lewandowski, la nouvelle directrice de la Sécurité Publique dans le Loiret - Maxppp
Fabienne Lewandowski, la nouvelle directrice de la Sécurité Publique dans le Loiret © Maxppp - François Vignola

Je me bats pour faire construire une piste adaptée depuis des années. Mais c'est un projet qui n'avance pas. J'ai pris contact avec le préfet. Pendant ce temps, on inflige des amendes! -  Fabrice Alexandre, runner.

Pour éviter ces runs sur la voie publique, Fabrice Alexandre a une idée. Ce runner veut construire une piste dans l'Agglomération orléanaise. "C'est un vieux projet qui n'avance pas", dit-il, "je me bats depuis 20 ans pour construire une structure adaptée, j'ai rencontré les autorités et le préfet. Mais pendant ce temps là, la police nous inflige des amendes et on ne trouve pas de solution."

La police d'Orléans traque les "runs" sauvages. Reportage Patricia Pourrez

Vendredi soir, près de cent voitures ont été contrôlées. 35 procès verbaux ont été dressés pour des pneus lisses ou des plaques non conformes. Mais personne n'a été pris en excès de vitesse.

Les policiers ont traqué les runs sur la voie publique - Radio France
Les policiers ont traqué les runs sur la voie publique © Radio France - Patricia Pourrez

Partager sur :