Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un singe libéré après 15 ans de captivité chez un particulier

jeudi 26 avril 2018 à 7:10 Par Elena Louazon, France Bleu Hérault et France Bleu

Un singe magot, espèce protégée, a été retrouvé chez un particulier à Béziers (Hérault) ce mardi. L'animal était retenu depuis quinze ans dans une cage, aux dires des propriétaires.

Lola va être envoyée dans un sanctuaire animalier en Belgique, où elle vivra avec d'autres singes magots
Lola va être envoyée dans un sanctuaire animalier en Belgique, où elle vivra avec d'autres singes magots - DDST 34

Béziers, France

Après 15 ans de détention chez un particulier, Lola, singe magot de 17 ans, va enfin connaître la liberté. L'animal, une espèce protégée, a été retrouvé ce mardi à Béziers lors d'une opération de police puis confiée à la Fondation 30 millions d'amis. Lola vivait dans une petite cage sécurisée dans la cour du domicile de ses propriétaires. Les policiers, vétérinaires et bénévoles présents ont dû démonter les vis qui entouraient la porte, condamnée. 

"On ne sait pas si elle a toujours vécu dans cette cage. Elle semble avoir eu des contacts avec les êtres humains dans sa vie, explique Arnauld Lhomme, enquêteur à la Fondation 30 millions d'amis. Mais sa cage était assez sécurisée, ce qui laisse penser qu'il y avait moins de contacts que par le passé, ou un contact moins régulier."

Bientôt de retour parmi les siens

L'animal a été transféré dans un centre à l'étranger, où elle sera mise progressivement en groupe avec des animaux de son espèce. "On cherche à la désociabiliser par rapport à l'homme, explique Arnauld Lhomme. C'est un animal qui vit en collectivité, là-bas, elle sera intégrée à un groupe."

Avant ça, Lola devra rester quatre mois en quarantaine, le temps de s'assurer qu'elle n'est pas porteuse de maladies transmissibles à l'homme. "Avant de penser à soi, il faut penser à l'animal. Si on aime ces animaux, il ne faut pas les garder pour soi", insiste Arnauld Lhomme. 

Un animal c'est fait pour vivre en liberté, pas pour être domestiqué

Les propriétaires détenaient également une Buse de Harris, un oiseau originaire d'Amérique centrale également protégé, qui vivait dans un clapier. Ils seront prochainement convoqués par la justice.

Lola a été transportée à l'étranger pour être réadaptée à la vie en groupe - Aucun(e)
Lola a été transportée à l'étranger pour être réadaptée à la vie en groupe - DDST 34
Lola a été confiée à la Fondation 30 millions d'amis - Aucun(e)
Lola a été confiée à la Fondation 30 millions d'amis - DDST 34