Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La police de Charente-Maritime alerte sur de faux contrôles

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les policiers de la Charente-Maritime alertent les automobilistes : plusieurs faux contrôles de police se sont déroulés récemment. A bord d'une voiture blanche, les faux agents réclamaient le paiement de 135 euros en numéraire, pour déplacement sans autorisation valide.

Les policiers doivent pouvoir présenter une carte professionnelle, et leur numéro d'identification doit figurer sur leur uniforme. Ils ne demandent jamais le paiement des contraventions en espèces.
Les policiers doivent pouvoir présenter une carte professionnelle, et leur numéro d'identification doit figurer sur leur uniforme. Ils ne demandent jamais le paiement des contraventions en espèces. © Radio France - Lou Bourdy

C'est une arnaque assez sophistiquée, sur laquelle alertent les policiers de la Charente-Maritime. Très récemment, de faux contrôles de police ont été menés dans le département. Objectif des escrocs : obtenir des automobilistes le versement de sommes d'argent en numéraire, soi-disant pour non respect des autorisations de déplacement.

Dans un poste publié mercredi sur Facebook, la police décrit le mode opératoire. Les automobilistes sont arrêtés par de faux agents, se déplaçant dans une voiture blanche, avec l'inscription Police inscrite sur le côté en rouge et bleu. Aux automobilistes arrêtés, ils réclamaient le versement immédiat de 135 euros en numéraire, pour une infraction de déplacement sans autorisation valide.

Ne jamais payer une amende en liquide

Les policiers l'assurent : "nous ne vous demanderons jamais de payer en espèces une contravention." Aux personnes contrôlées qui le demandent, ils peuvent présenter leur carte de police, et leur numéro d'identification doit être inscrit sur leur uniforme.

Si vous êtes vous-même confronté à un faux contrôle, ou si vous en entendez parler, la consigne est de prévenir immédiatement la police (en composant le 17).

Les forces de l'ordre seront nombreuses au bord des routes, le soir du 31 décembre, pour vérifier l'application du couvre-feu, qui débute à 20 heures comme les autres jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess