Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La police de sécurité du quotidien sera déployée à Pau en septembre

jeudi 12 avril 2018 à 19:01 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Parmi les mesures annoncées ce jeudi, dix policiers supplémentaires vont être affectés au commissariat de Pau.

La procureure de la République, le maire de Pau et le préfet des Pyrénées-Atlantiques
La procureure de la République, le maire de Pau et le préfet des Pyrénées-Atlantiques © Radio France - Axelle Labbé

Pau, France

La police de sécurité du quotidien sera déployée en septembre à Pau. Trente villes de France vont bénéficier de ce dispositif, par exemple au Mirail à Toulouse ou les quartiers Nord de Marseille. Cela va notamment permettre de déployer des effectifs supplémentaires dans ces quartiers difficiles. Et il y en aura donc aussi chez nous, à Ousse-des-Bois et Saragosse. Le maire, François Bayrou, le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Gilbert Payet et la procureure de la République Cécile Gensac ont signé ce jeudi le "plan de reconquête républicaine".

Dix policiers supplémentaires

La police de sécurité du quotidien, ce sont surtout des effectifs en plus : dix policiers vont être affectés au commissariat de Pau. Leur mission : patrouiller à l'Ousse-des-bois et Saragosse pour "habituer la population à des échanges quotidiens avec la police" explique François Bayrou. Une brigade VTT avec six policiers va être créée, mais leur mission sera plus vaste. Ils pourront intervenir partout en ville, et en coopération avec la police municipale. 

Policiers municipaux et nationaux patrouilleront ensemble, dans la même voiture, c'est nouveau. La police nationale aura également accès plus facilement aux images des caméras de vidéo-surveillance qui sont sous contrôle des municipaux. Il y a aura d'ailleurs une dizaine de caméras supplémentaires à Ousse-des-Bois et Saragosse.  La police de la ville va également mettre à disposition des policiers nationaux ses deux brigades canines, car il n'y a pas de maître-chien au commissariat.  

Dernier volet de ce plan, la mobilisation des citoyens. Cela consistera par exemple à organiser des opérations du type "voisin vigilant" pour faire baisser le nombre de cambriolages. Ils ont augmenté de près de 8% l'année dernière.

François Bayrou, le maire de Pau