Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La police intercepte une livraison de 25 kg d'héroïne à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

La drogue était acheminée depuis les Pays-Bas et devait être revendue sur Orléans et sa région. Des enquêteurs de l'Ofast, l'office anti-stupéfiants, sont intervenus dans la nuit de dimanche à lundi, au péage d'Orléans Centre, lors de la remise des stupéfiants entre trafiquants.

De l'héroïne en sachets
De l'héroïne en sachets © Maxppp - Richard Villalon

C'est une enquête qui a été rondement menée. En début d'année, la police d'Orléans est avertie qu'un trafic de stupéfiants d'ampleur est organisée par deux hommes dans la région orléanaise. Leur marchandise est acheminée depuis les Pays-Bas via des camions.

Rendez-vous au péage d'autoroute

Les enquêteurs de l'Ofast, office anti-stupéfiants, apprennent alors qu'une livraison est prévue dans la nuit du 20 au 21 mars, à proximité du péage d'Orléans-Centre, sur l'autoroute A10. Une opération de flagrant délit est mise en œuvre et aboutit à l'interpellation des deux membres identifiés du réseau et deux autres individus arrivés à bord du poids lourds. La fouille du camion permet de saisir près de 23 kg d'héroïne ainsi que 10.500 euros en liquide. 

Quatre hommes placés en détention provisoire

Suite à ce coup de filet, deux autres individus ont été interpellés mardi avec 1,2kg d'héroïne en leur possession. Tous les six ont été déférés au Parquet d'Orléans : cinq sont mis en examen dont quatre placés en détention provisoire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess