Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La police lance un appel à témoins après la mort par balle d'un homme à Lille-Sud

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

La police judiciaire recueille des témoignages anonymes pour tenter d'éclaircir les circonstances de la mort d'un homme de 50 ans le 8 août. Il a été tué d'une balle dans le dos chemin des Broutteux à Lille-Sud.

Les tirs se sont produits chemin des Broutteux à Lille-Sud
Les tirs se sont produits chemin des Broutteux à Lille-Sud - Capture d'écran Google maps

Les circonstances de la mort d'un quinquagénaire, samedi 8 août dans le quartier de la Briqueterie à Lille-Sud (Nord), sont encore floues. La police judiciaire de Lille lance donc un appel à témoins pour recueillir, anonymement, des témoignages. La ligne, ouverte 7j/7 et 24h/24, est le 03 20 30 37 25.

L'autopsie a permis de déterminer que cet habitant de Wasquehal a été tué d'une balle dans le dos. Une autre balle lui a effleuré le mollet, et une troisième l'a visiblement manqué puisqu'une troisième douille a été retrouvée.

La victime a priori consommateur de cannabis mais pas trafiquant

Cet homme de 50 ans était connu des services de police pour de la délinquance, avec des délits tels que la consommation de stupéfiants, le port d'arme prohibé ou des dégradations. "Il a le profil d'un consommateur de stupéfiants venu acheter ses produits à Lille-Sud, mais pas un trafiquant visiblement", explique la police judiciaire.

Les enquêteurs cherchent notamment à déterminer s'il était directement visé par les tirs ou s'il s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. L'enquête progresse difficilement puisqu'il n'y a pas de caméras de vidéosurveillance à cet endroit, et en raison d'une certaine loi du silence, les habitants ne préférant pas prendre le risque de témoigner.

"On fait appel au sens civique des gens et on rappelle que tout témoignage est anonyme, par téléphone", rassure la police judiciaire. Le parquet de Lille a ouvert une enquête pour assassinat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess