Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La police marseillaise toujours plus à l’écoute des femmes victimes de violences conjugales

-
Par , France Bleu Provence

Depuis 2017, un service est en place au commissariat de Noailles, dans le 1er arrondissement de Marseille. Quelque 70 fonctionnaires qui accueillent, écoutent et agissent face aux conjoints violents.

Pole d'accueil des victimes
Pole d'accueil des victimes © Radio France - Laurent Grolée

À l'heure où la France déplore plus de 100 féminicides en une année (2018) et que le gouvernement a lancé le Grenelle des violences faites aux femmes, le groupe d'appui judiciaire, installé au commissariat de Noailles, illustre la volonté de la police d’être davantage à l’écoute des victimes.  

Depuis le mois de septembre, des services identiques ont été initiés dans les autres divisions sud et nord de Marseille, ou encore à Martigues.  

"Un cas de violence c'est déjà trop, et quand il y a une fois, il y aura trois, il y aura dix fois." (Un enquêteur marseillais)

Près de 5.000 cas de violences envers des femmes ont été recensés l'an dernier dans les Bouches-du-Rhône, avec 70 % des cas pour la seule ville de Marseille. Les Bouches-du-Rhône où l'on déplore trois féminicides depuis le début de l'année.

Le préfet de police à Noailles
Le préfet de police à Noailles © Radio France - Laurent Grolée
Choix de la station

À venir dansDanssecondess