Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La police municipale de Limoges s'équipe de caméras piétons

-
Par , France Bleu Limousin

Courant janvier les policiers municipaux de Limoges seront dotés d'un nouvel équipement. Chaque binôme sera équipé d'une caméra piéton qui permettra de filmer les interventions qui dégénèrent.

Les policiers municipaux de Limoges vont être équipés de caméras piéton (photo d'illustration
Les policiers municipaux de Limoges vont être équipés de caméras piéton (photo d'illustration © Maxppp - Mehdi Gherdane

Après avoir attentivement suivi l'expérimentation de deux ans sur l'utilisation de caméras piéton par les forces de l'ordre, la ville de Limoges a décidé d'en équiper ses 73 policiers municipaux. La décision vient d'être actée en conseil municipal, dans le but "d'apaiser la relation avec l'usager, notamment en prévenant les comportements outrageants et violents."

72 procédures judiciaires en cours pour des outrages, menaces ou violences

Pour Catherine Mauguien-Sicard, adjointe au maire chargée de la sécurité publique, cette décision correspond à "une montée en puissance" de l'équipement des agents. La police municipale est déjà armée depuis 2015 à Limoges. Ses missions évoluent souligne aussi Cyril Sarlin, le chef de cette police municipale qui est de plus en plus exposée. "Les outrages sont quotidiens et de plus en plus les agents font l'objet d'insultes, de menaces, voire de violences". 30 procédures judiciaires sont d'ailleurs en cours suite à des plaintes pour des violences physiques subies par les policiers municipaux. 42 autres pour outrages ou menaces.

J'espère que ça évitera à certaines personnes de déraper - Catherine Mauguien-Sicard, adjointe au maire

L'utilisation de ces caméras piétons devrait débuter en janvier, après la formation des policiers municipaux qui pourront les déclencher en cas d'incident lors d'une intervention. L'objectif est d'abord dissuasif, le pari étant que les personnes auront moins tendance à déraper si elles se savent filmées. Et si la situation dégénère, les images pourront servir de preuve pour établir les responsabilités de chacun. "Ça protège à la fois les policiers municipaux et la population" souligne Catherine Mauguien-Sicard. 

Les enregistrements seront conservés seulement en cas d'incident, durant 6 mois. Ils ne peuvent être utilisés que sur réquisition d'un officier de police judiciaire, comme pour les images des caméras de vidéosurveillance. La ville de Limoges a investit 21.000 euros dans le dispositif et la formation des agents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu