Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La police nationale d'Amiens s'équipe de vélos électriques

mercredi 28 novembre 2018 à 18:22 Par Bénédicte Robin, France Bleu Picardie

Le Groupe de sécurité et de proximité d'Amiens-Nord (Somme) vient de faire l'acquisition de quatre VTT électriques pour effectuer des patrouilles notamment dans les espaces verts de la ville d'Amiens.

Le Groupe de sécurité et de proximité d'Amiens-Nord dispose désormais de quatre VTT électriques
Le Groupe de sécurité et de proximité d'Amiens-Nord dispose désormais de quatre VTT électriques © Radio France - Bénédicte Robin

Amiens, France

Depuis une quinzaine de jours, le Groupe de sécurité et de proximité d'Amiens-Nord (Somme) dispose de quatre VTT (vélo tout terrain) à assistance électrique. Ces nouveaux outils doivent permettre aux policiers d'effectuer des patrouilles dans des endroits difficiles d'accès à des véhicules motorisés comme les espaces verts (Parc Saint-Pierre), le campus de la Citadelle voire le centre-ville.

"C'est un mode de déplacement rapide et discret" souligne le major Christophe qui dirige le groupe de sécurité et de proximité pour qui ces vélos permettront d'assurer "des missions de préventions essentiellement, pas de grandes opérations de police". 

Les vélos électriques de la police nationale peuvent monter jusqu'à 25km/h - Radio France
Les vélos électriques de la police nationale peuvent monter jusqu'à 25km/h © Radio France - Bénédicte Robin

Une première interpellation après seulement trois minutes de mise en circulation

Le major a pourtant déjà un premier exemple à donner. Le jour même où ils ont récupéré les vélos, "trois minutes après il y a eu un parachutage à la maison d'arrêt d'Amiens. La réactivité des VTTistes du jour associée à un véhicule qui était également présent a permis l'interpellation des individus responsables du parachutage" raconte le policier.

Les policiers à vélo patrouillent notamment dans la Citadelle d'Amiens (Somme) - Radio France
Les policiers à vélo patrouillent notamment dans la Citadelle d'Amiens (Somme) © Radio France - Bénédicte Robin

Des patrouilles de trois ou quatre policiers

Les policiers à vélo patrouilleront à trois ou quatre entre 13h et 22h de manière aléatoire. Ils sont 15 sur les 24 du Groupe de sécurité et de proximité à s'être portés volontaires pour cette expérimentation qui doit durer six mois au bout desquels un bilan sera établi.

Ces quatre VTT et les équipements qui vont avec (casques, gants, pantalons réfléchissants) représentent un investissement d'environ 10 000 euros qui s'inscrivent dans le dispositif de Police de sécurité du quotidien.