Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La police renforce ses contrôles sur les scooters à Perpignan

mardi 4 août 2015 à 10:51 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Plus de 70 infractions et 15 scooters confisqués en juillet. La police de Perpignan intensifie ses contrôles sur les deux-roues. Les jeunes conducteurs imprudents et provocateurs pourrissent la vie des habitants dans certains quartiers.

Démonstration de "roue arrière" sur un scooter
Démonstration de "roue arrière" sur un scooter © MaxPPP

A Perpignan, la police a décidé d'intensifier ses contrôles sur les deux roues.

Il y a trois semaines, une vidéo faisait le buzz sur internet , elle montrait un jeune sans casque grillant un feu rouge au nez et à la barbe de la police municipale, de quoi choquer l'opinion publique.Sans parler du bruit et des provocations incessantes.

Depuis le début du mois de juillet, 200 opérations de contrôles ont été menées par la police, 72 conducteurs ont été verbalisés et même 15 scooters débridés ont été confisqués et mis en fourrière.

"Les jeunes roulent sur des scooters débridés au mépris de leur vie et de celles des autres."

  • Yannick Janas, patron de la police à Perpignan

Il fallait agir explique Yannick Janas directeur départemental de la sécurité publique : "On a constaté qu'il y a de plus en plus de scooters qui circulent sans casque et qui font une multitudes d'infractions et cela ne pouvait plus continuer. On a donc mis en place des opérations de sécurité routière ciblées sur les scooters et une quinzaine ont été mis en fourrière de façon à  démotiver ces jeunes qui conduisent au mépris de leur vie mais qui peuvent aussi provoquer des accidents avec des piétons.

Nous avions commencé ces contrôles avant la diffusion de la fameuse vidéo sur internet mais cette vidéo m'a encore beaucoup plus motivé car ce sont des situations difficilement acceptables.Ces jeunes font du bruit avec des roues arrières, ils circulent à vive allure dans les rues piétonnes du centre ville.  Il faut que l'adolescent respecte le code de la route. Perpignan est une ville où l'on vit dehors et entendre tous ces jeunes sur leur scooter débridés c'est très vite agaçant. Donc on s'est attaqué à ça avec la clé la fourrière ce qui est une sanction  assez importante puisque l'adolescent est privé de son scooter."

Scootersinternet