Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La police retrouve une centaine d'animaux dans des cages à Hyères

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les policiers du commissariat de Hyères ont retrouvé, au domicile d'une Hyéroise d'une soixantaine d'années, une centaine d'animaux dans des cages. Placée en garde à vue ce lundi, elle a fait ensuite l'objet d'une hospitalisation d'office.

Les policiers ont saisi les animaux (photo d'illustration
Les policiers ont saisi les animaux (photo d'illustration -

Hyères, France

C'est un courrier adressé au Procureur de la République de Toulon qui déclenche l'affaire. Il y est mentionné la présence de nombreux animaux détenus par une habitante de son quartier, à son domicile. 

Les policiers se rendent alors sur place une première fois vendredi dernier, et découvrent en effet, non sans une certaine stupéfaction des cages partout. A l'extérieur de la villa, mais aussi dedans : des toilettes, en passant par le salon jusque dans la chambre et la cuisine, des dizaines de cages s'entassent. Des cages qui renferment, chiens, chats, pigeons, rats ou encore des poules. La maison est en désordre absolue, l'insalubrité totale. Mais pourtant, ces animaux sont nourris et pas du tout mal soignés. Des animaux dont la propriétaire dit qu'elle veut les sauver de la rue.  Alors elle les capture et les ramène chez elle pour s'en occuper.

L'occupante des lieux a été placée en garde à vue ce lundi, puis a fait l'objet d'une mesure de placement d'office après une expertise psychiatrique concluant à son abolition du discernement. Les policiers, accompagnés de la SPA ont donc procédé vendredi puis ce lundi à la saisie des animaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu