Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La porte de la prison de Nancy-Maxéville cassée au marteau par huit personnes cagoulées

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

La porte d'entrée de la prison de Nancy-Maxéville a subi une attaque hier. Huit personnes habillées en noir et cagoulées ont "fracassé" au marteau la vitre blindée du centre pénitentiaire.

Les vitres du centre pénitentiaires cassées.
Les vitres du centre pénitentiaires cassées. - FO Pénitentiaire

Huit individus cagoulés et habillés en noir se sont attaqués à l'entrée principale de la prison de Nancy-Maxéville, vendredi vers 21h. La vitre blindée de la porte d'entrée de la prison de Nancy-Maxéville a été cassée au marteau. Cette vitre, pourtant pare-balles, a été fracassée en moins d'une minute. 

"On garantit la sécurité publique, mais personne ne garantit la nôtre"

De la peinture et des fumigènes ont été lancés et des inscriptions ont été taguées sur les murs : "Feu aux prisons", "ACAB" pour "All cops are bastards".

Les inscriptions taguées sur les murs.
Les inscriptions taguées sur les murs. - FO Pénitentiaire

Les malfaiteurs ont pu s'enfuir avant que la police n'arrive. Mais la colère des agents pénitentiaires gronde : "Les agents de la porte étaient choqués. Aujourd'hui, on n'est plus en sécurité. Ce qui nous fait peur, c'est qu'un individu peut venir et fracasser un porte d'entrée. On garantit la sécurité publique, mais personne ne garantit la nôtre", s'insurge Fadila Doukhi, secrétaire régionale du syndicat FO Pénitentiaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess