Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La préfecture d'Indre-et-Loire craint les mêmes incidents que l'an dernier pour cette nuit d'Halloween

-
Par , France Bleu Touraine

La préfecture d'Indre-et-Loire a pris plusieurs arrêtés pour tenter d'éviter les incidents qui ont eu lieu l'an passé à partir de la nuit d'Halloween. Les mesures concernent surtout la ville de Joué-lès-Tours, qui a subi plusieurs épisodes de violences urbaines cette année.

Des renforts de CRS seront envoyés ce jeudi soir à Joué-lès-Tours
Des renforts de CRS seront envoyés ce jeudi soir à Joué-lès-Tours © Maxppp - Alexis Sciard / Maxppp

Joué-lès-Tours, France

La nuit de Halloween ne sera pas festive pour tout le monde ce jeudi soir. L'an dernier, elle avait été le point de départ d'une série d'incidents, à Joué-lès-Tours notamment, dans le quartier de la Rabière, où une quarantaine de véhicules avait été incendiée en plusieurs jours. Du mobilier urbain avait aussi été saccagé, et des policiers pris pour cible par des jets des projectiles et de bouteilles d'acides. Auparavant, des appels à la purge avaient en effet circulé sur les réseaux sociaux. Ce qui est encore le cas cette fois ci. La préfecture a donc pris plusieurs arrêtés pour tenter d'éviter la flambée de violences de l'an dernier.

A quasiment chaque vacances scolaires, des violences urbaines à Joué-lès-Tours 

Et l'un de ses arrêtés est très clair. C'est justement depuis les évènements de la dernière nuit d'Halloween que "la ville de Joué-lès-Tours fait régulièrement l'objet de violences urbaines" écrit la préfète. Avant de détailler : 21 véhicules incendiés à Noel dans le quartier de la Rabière, d'autres encore lors des vacances de Pâques, puis en mai, des forces de l'ordre cibles de jets de projectiles et de cocktails molotov par des groupes de jeunes, ainsi que des dégradations sur le tramway. A chacun de ses épisodes, des CRS sont envoyés sur place.  Et cette série ne s'arrête pas à l'été, puisque pour ces vacances de la Toussaint, 9 véhicules ont déjà pris feu dans ce même quartier, et des policiers visés par des jets de pierre la semaine dernière, alors qu'ils intervenaient pour la destruction d'une caméra de vidéo-protection. 

Des renforts de CRS sont envoyés à Joué, la 6ème fois en un an

La préfète conclut. Compte-tenu du climat de tensions à Joué-lès-Tours, "il existe un risque majeur de troubles à l'ordre public à l'occasion de la fête d'Halloween". Conséquence notamment, pour deux périmètres délimités de la ville de Joué, le port et le transport d'armes, de munitions ou de tout objet pouvant devenir une arme sont interdits dès ce jeudi matin et jusqu'à dimanche, 6h.  Pour toute la métropole de Tours, la vente, le transport et l'utilisation de produits chimiques, inflammables ou explosifs y sont interdits dès ce jeudi matin, et jusqu'à dimanche minuit. Interdits également la vente à emporter, le transport et la consommation d'alcool sur la voie et les espaces publics à Tours, Joué-lès-Tours, Saint-Pierre-des-Corps, La Riche, Saint-Avertin, Saint-Cyr-sur-Loire et Chambray-lès-Tours. A noter aussi que comme lors des derniers épisodes de violences urbaines, des renforts de CRS seront envoyés ce jeudi soir à Joué-lès-Tours, dans un premier temps pour la soirée, c'est la 6ème fois en un an.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu