Faits divers – Justice

La préfecture de l'Orne s'attaque à nouveau aux comportements dangereux des automobilistes

Par Pierre Coquelin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu lundi 11 septembre 2017 à 5:30

Cette vidéo d'un peu plus d'une minute offre un florilège d'infractions commises sur les routes ornaises
Cette vidéo d'un peu plus d'une minute offre un florilège d'infractions commises sur les routes ornaises - DDTM de l'Orne

La préfecture de l'Orne vient de mettre en ligne une vidéo pour dénoncer les comportements à risque sur la route. Des images réalisées avec une caméra embarquée. Une vidéo de 80 secondes qui appelle les automobilistes à la prudence.

Cette vidéo, c'est une compilation de tout ce qu'il ne faut pas faire au volant : franchissement de lignes continues, dépassements hasardeux, oubli des distances de sécurité ou encore excès de vitesse... 1'20 d'images prises sur le vif, en caméra embarquée dans une voiture banalisée entre fin février et fin mai. Ces images, on les doit au bureau de la sécurité routière attaché à la direction départementale des territoires (DDT) de l'Orne. "Cette vidéo a le mérite de montrer certains comportements qui sont souvent source de drames", explique le colonel Pierre Baillargeat, commandant du groupement de gendarmerie de l'Orne.

On ne prend pas la route, on la partage - Philippe Houppermans, bureau sécurité routière

"Ce n'est pas une première", confie Philippe Houppermans, du bureau sécurité routière de la DDT de l'Orne. En effet, l'année dernière, les services de l'Etat avaient déjà publié une vidéo ciblant le comportement des piétons, des automobilistes et des cyclistes en agglomération. Des images qui ont été réalisées "exclusivement dans le département", ajoute Philippe Houppermans. Une manière d'être au plus près des Ornais, de s'identifier sur des axes du quotidien, que les usagers connaissent.

Des comportements à risque qui seraient à l'origine de 97% des accidents corporels. "Des petites fautes du quotidien, comme des refus de priorité par exemple. Cet été, on a eu plusieurs accidents qu'on explique pas vraiment : pourquoi la voiture a grillé un stop ? La personne était-elle au téléphone ? Est-ce une cigarette qui est tombée ? Etc. Des choses anodines qui peuvent tuer", rappelle le colonel Baillargeat.

50 000 vues en 3 jours

En seulement 3 jours, la vidéo a été vue plus de 50 000 fois. Outre internet, elle sera diffusée dans les salles de cinéma de Flers pendant un mois à partir du 27 septembre. "Le but, c'est avant tout de sensibiliser les automobilistes : on ne prend pas la route, on la partage. il faut que ça rentre dans les moeurs. On est témoin et parfois auteur de ces infractions", précise Philippe Houppermans.

La vidéo est publiée au lendemain d'un été particulièrement meurtrier dans l'Orne : entre juin et août, on a déploré 15 morts cette année, contre 4 tués l'an passé. Au total, entre début janvier et début septembre, on a dénombré 158 accidents de la route et 225 blessés graves.