Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La préfecture va porter plainte après les dégradations de radars en Dordogne

mardi 6 mars 2018 à 3:17 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

Une dizaine de radars ont été détériorés sur les routes de Dordogne depuis le début de l'année. La préfecture réplique et compte poursuivre les fautifs.

Une dizaine de radars dégradés en Dordogne depuis début 2018.
Une dizaine de radars dégradés en Dordogne depuis début 2018. © Maxppp - Johan BEN AZZOUZ

Dordogne, France

Des dessins scabreux, du matériel cassé voire incendié, la préfecture constate une recrudescence des détériorations de radars sur les routes de Dordogne. 

Une dizaine d'entre eux au total ont été dégradés depuis le début de l'année. C'est autant que sur l'ensemble de l'année dernière. 

"Nous avons décidé de porter plainte, explique Sonia Penela, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Des enquêtes pourront être déclenchées afin de poursuivre les responsables."

Détériorer un radar est passible de 45.000 euros d'amende et 3 ans d'emprisonnement.

Une incidence sur la sécurité routière

La réparation du matériel coûte cher. "Ça peut aller jusqu'à 30.000 euros s'il faut le remplacer", confie Sonia Penela. 

Or, pour financer les réparations, le département utilise l'argent récolté des PV qui sert normalement à promouvoir la sécurité routière.