Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La préfète d'Indre-et-Loire présente la stratégie départementale de sécurité

-
Par , France Bleu Touraine

Mettre en place de nouvelles procédures et confirmer celles qui fonctionnent : c'est la philosophie de la stratégie départementale de sécurité présentée vendredi 15 juin par Corinne Orzechowski, la préfète d'Indre-et-Loire.

De gauche à droite : La Directrice de Cabinet de la Préfète, le Directeur de la Sécurité Publique, la Préfète d'Indre-et-Loire et le Commandant du Groupement de Gendarmerie
De gauche à droite : La Directrice de Cabinet de la Préfète, le Directeur de la Sécurité Publique, la Préfète d'Indre-et-Loire et le Commandant du Groupement de Gendarmerie © Radio France - Boris Compain

La police et la gendarmerie d'Indre-et-Loire revoient leurs façons de travailler. La préfète d'Indre-et-Loire a présenté vendredi 15 juin la stratégie départementale de sécurité : un ensemble de mesures, nouvelles ou non, pour 

  • Lutter contre les incivilités
  • Lutter contre les cambriolages
  • Lutter contre les violences sexuelles
  • Lutter contre les installations illégales de populations nomades
  • Lutter contre la radicalisation violente
  • Sécuriser les mobilités

Policiers et gendarmes plus visibles et plus présents sur le terrain

Parmi les nouveaux dispositifs, il y a notamment les Groupes de Partenariats Opérationnels, destinés à traiter des problèmes de délinquance très localisés. Le premier vient d'être installé à Joué-les-Tours, où trois rues du quartier de la Rabière sont la cible d'incivilités et de petite délinquance de la part de quelques jeunes. Le GPO rassemble des représentants des forces de l'ordre, de la mairie, du bailleur social et de fil bleu : après avoir fait un diagnostic du problème, ils mettent en place des solutions, et ils se retrouvent tous les 15 jours pour en évaluer l'efficacité. 

Bientôt une police du tramway pour mieux coordonner les interventions des policiers municipaux de Tours et Joué-les-Tours

Les horaires de travail de certains policiers seront modifiés, en fonction de certains événements, pour qu'il y ait plus d'agents dans les rues quand il y en a besoin : ce sera notamment le cas en soirée, en fin de semaine, dans le Vieux-Tours.

A retenir, aussi, la création d'une police du tramway pour améliorer les interventions des polices municipales de Tours et Joué-les-Tours. Enfin, autre nouveauté marquante, la création prochaine, dans les locaux de SOS Médecin, à Tours, d'une cellule d'accueil des femmes victimes de violences sexuelles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess