Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La proposition de loi sur les langues régionales partiellement adoptée

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La proposition de loi sur les langues régionales, portée par le député du Morbihan Paul Molac, a été adoptée à l'Assemblée Nationale ce jeudi 13 Février. Dans une assemblée clairsemée.

L'article reconnaissant l'enseignement immersif a été rejeté à deux voix près
L'article reconnaissant l'enseignement immersif a été rejeté à deux voix près © Radio France - Lagain Aurelie

"Oui" pour le ñ

Cette proposition de loi permettra notamment d'utiliser les signes diacritiques pour les noms et prénoms. Le ñ pourra donc être utilisé dans l'état civil. Une victoire pour le député Paul Molac.

"Je me réjouis de l’adoption de l’article concernant la possibilité d’utiliser les signes diacritiques pour les noms et prénoms tel que Fañch"

Ce texte de loi vise aussi à exclure les langues régionales de la loi Toubon qui protégeait la langue française face à la prépondérance de la langue anglaise. "Cette loi a surtout servi à faire obstacle à l’usage des langues régionales dans la vie publique" souligne Paul Molac.

La signalétique bilingue publique sera "sécurisée". Le député du Morbihan se félicite d'être "parvenu à rétablir dans le Code du patrimoine la reconnaissance de l’existence d’un patrimoine linguistique".

L'enseignement immersif rejeté

Paul Molac regrette toutefois "qu’aucun article relatif à l’enseignement n’ait été adopté, notamment celui reconnaissant l’enseignement immersif qui a été rejeté à deux voix près".

La proposition de loi sur la protection des langues régionales a été adoptée en première lecture à l’Assemblée Nationale. Il sera maintenant présenté le Sénat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu