Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La querelle d’écoliers se termine par un coup de couteau dans le dos d’un papa

jeudi 5 octobre 2017 à 10:15 Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

A Saint-Brieuc, une dispute entre deux papas a mal tourné lundi soir après une querelle entre leurs enfants respectifs à l'école. L'un des pères a été sérieusement blessé après avoir été poignardé dans le dos.

Photo d'illustration d'une voiture de police
Photo d'illustration d'une voiture de police © Maxppp -

Saint-Brieuc, France

L’histoire commence par une querelle entre deux garçons de 7 et 8 ans comme on en voit tous les jours à l'école, dans les cours de récréation. Une broutille pour une histoire de capuche… La maitresse intervient en classe pour régler le problème comme c'est souvent le cas. Et on n’en parle plus mais cette fois, c'est différent !

Les papas et un grand frère se mêlent à l'histoire

Quelques jours plus tard, lundi soir précisément, les papas des deux enfants se croisent dans la cité Warron à Saint-Brieuc. Et voilà que revient sur le tapis l'histoire des capuches. Les esprits s’échauffent. Le ton monte à tel point que le fils ainé de l'un des papas âgé de 20 ans s'en mêle. Pour défendre son père, il assène un coup dans le dos à l’autre père. Touché au niveau du poumon, la victime est sérieusement blessée mais elle va s'en tirer.

Procès le 14 novembre

En garde à vue, le grand frère aurait déclaré que le père était tombé sur le couteau. Il devait être jugé en comparution immédiate ce mercredi mais il a demandé un délai pour préparer son procès qui aura finalement lieu le 14 novembre.