Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La reconstruction de l'église de Saint-Martin-le-Beau, ravagée par un incendie criminel, va enfin démarrer

dimanche 7 janvier 2018 à 9:52 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

Une page va bientôt se tourner à Saint-Martin-le-Beau. La reconstruction de son église, ravagée par un incendie criminel il y a quasiment trois ans, débutera mi février. Les travaux devraient durer un an.

L'église de Saint-Martin-le-Beau, ravagée par un incendie criminel en avril 2015
L'église de Saint-Martin-le-Beau, ravagée par un incendie criminel en avril 2015 © Radio France - Annabelle Wanecque

Saint-Martin-le-Beau, Indre-et-Loire, France

L'église de Saint-Martin-le-Beau avait été ravagée par un incendie criminel il y a quasiment 3 ans. Mais sa reconstruction approche enfin. Une première réunion de chantier doit avoir lieu mi janvier, pour un début effectif des travaux mi février. Cet incendie survenu en avril 2015 avait été le premier d'une longue série de d'incendies et d'incivilités dans la commune, qui s'était poursuivie pendant plusieurs mois, jusque début juillet. On en connait toujours pas le ou les responsables aujourd'hui, l'enquête a été classée sans suite il y a un an. Les habitants attendent donc la reconstruction de leur église de pied ferme.

"Il était temps" - Martine et Sylvie, deux habitantes de Saint-Martin

Martine et Sylvie prennent à témoin cette église, aux murs maintenus par des barres de soutènement, et dont le toit a été entièrement détruit dans l'incendie. "Il était temps" disent-elles, car cette seule image leur rappelle constamment la série noire qui a touché leur commune. "Les voitures ont été abîmées, un tas de choses a été abîmé mais tout ça est revenu dans l'ordre, on ne les a plus sous le nez, notre église, elle, on l'a sous le nez tout le temps" explique Sylvie.

Angélique Delahaye dit aussi avoir trouvé le temps long. Mais la maire de Saint-Martin-le-Beau assure qu'il a fallu lancer les appels d'offres et choisir les entreprises. Au moins quinze corps de métier devraient intervenir sur le chantier. Il a également fallu négocier avec l'assureur qui n'a pas pris tous les travaux à sa charge. 

"L'assureur ne va indemniser que les dégâts directement liés à l'incendie" - Angélique Delahaye, la maire de la commune

"Le coeur de l'église n'a pas été endommagé. Si on refait la nef centrale et la nef nord dans un style, on ne va pas laisser le coeur de l'église dans un autre style !" détaille Angélique Delahaye. Charge à la mairie d'assumer le coût des travaux qui ne sont pas directement liés à l'incendie, un peu plus de 100 000 euros sur un total de plus d'un million 600 000. Un montant qui sera en partie compensé par toutes les actions de solidarité organisées depuis presque trois ans. Dons d'associations, concerts, ventes aux enchères, etc, ont rappporté 40 000 euros. La commune doit donc encore trouver près de 60 000 euros. Pour cela, elle va bientôt lancer une souscription avec la Fondation du patrimoine. 

Les travaux de reconstruction de l'église doivent démarrer mi février, ils devraient s'achever un an plus tard. 

Le toit manquant de l'église de Saint-Martin-le-Beau, ravagé par un incendie criminel en avril 2015 - Radio France
Le toit manquant de l'église de Saint-Martin-le-Beau, ravagé par un incendie criminel en avril 2015 © Radio France - Annabelle Wanecque