Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Haute-Garonne : effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn

Le pont de Mirepoix-sur-Tarn sera reconstruit "dans le meilleur des cas d'ici trois ans"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Quasiment dix jours après l'effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn, le maire Éric Oget a fait le point sur les travaux ce matin sur France Bleu Occitanie. L'hypothèse d'un nouveau pont suspendu ne semble pas privilégiée.

Eric Oget, le maire de Mirepoix-sur-Tarn
Eric Oget, le maire de Mirepoix-sur-Tarn © Radio France - Sandrine Morin

Mirepoix-sur-Tarn, France

La commune de Mirepoix-sur-Tarn retrouvera bien un pont dans les prochaines années. Quasiment dix jours après l'effondrement de l'ouvrage, ayant coûté la vie à deux personnes, une réunion a été organisée mardi entre le Préfet, le Président du Conseil départemental de Haute-Garonne et le maire. Ce dernier fait le point sur les travaux sur France Bleu Occitanie.

"On ne va certainement pas sur un pont suspendu, on pourrait aller sur un pont avec des arches" — Eric Oget, maire de Mirepoix-sur-Tarn

Le Préfet, Étienne Guyot, ainsi que le président du Conseil départemental de Haute-Garonne, George Méric, confirment d'abord la reconstruction du pont : " Pour nous c'est extrêmement important", réagit le maire de la commune. Les finances pour la reconstruction du pont sont "disponibles", a annoncé George Méric. L'hypothèse d'un pont avec des arches est plausible selon Éric Oget.

EXPLICATIONS I Éric Oget, le maire de Mirepoix-sur-Tarn

Les discussions sont loin d'être terminées mais selon Éric Oget ce n'est pas un pont suspendu, comme le précédent, qui sera reconstruit : "Il y a un certain traumatisme, aujourd'hui on a le pont de Bessières en déviation et des gens ont peur de prendre le pont de Bessières donc la psychose est aussi à prendre en compte".

"La psychose [d'un pont suspendu, ndlr] est aussi à prendre en compte" — Eric Oget, maire de Mirepoix-sur-Tarn

Éric Oget rappelle que la première étape sera d'extraire le poids lourd accidenté et immergé dans le Tarn : " Il faut installer une plateforme pour positionner une très grosse grue côté Bessières [...] le poids lourd serait à environ 5 mètres de profondeur sur une profondeur totale de presque vingt mètres". La crue du Tarn du week-end dernier complique cette extraction.

"Une reconstruction dans le meilleur des cas d'ici trois ans" — Eric Oget, maire de Mirepoix-sur-Tarn

La préfecture de Haute-Garonne se contente de dire que la reconstruction prendre beaucoup de temps. Pour le maire de Mirepoix, la reconstruction sera effective"dans le meilleur des cas d'ici trois ans". Rien n'est possible tant que le Parquet de Toulouse n'a pas donné son aval.

Une marche silencieuse est organisée samedi matin en hommage aux deux victimes. Elle partira à 10h de l'école de Mirepoix et ira jusqu'au lieu du drame.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu