Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

"La relance éco" : à Agen, le laboratoire UPSA espère sécuriser sa production de paracétamol

-
Par , France Bleu Occitanie

Chaque jour, France Bleu Occitanie s'intéresse à la reprise économique dans la région après deux mois de confinement. Ce vendredi, le laboratoire UPSA basé à Agen (Lot-et-Garonne), salue la décision du gouvernement de relocaliser toute la chaîne de production du paracétamol d'ici trois ans.

UPSA à Agen.
UPSA à Agen. - UPSA

Le gouvernement a annoncé jeudi vouloir réimplanter en France d'ici trois ans la chaîne de production du paracétamol, très utilisé par les Français. La secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Economie Agnès Pannier-Runacher et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annoncé que "des travaux sont engagés avec Seqens, UPSA et Sanofi pour que, d'ici 3 ans, la France soit en mesure de reproduire, conditionner et distribuer du paracétamol".

Excellente nouvelle donc pour le laboratoire UPSA basé à Agen dans le Lot-et-Garonne. Cette relocalisation permettra de sécuriser les approvisionnements du laboratoire explique son PDG sur France Bleu Occitanie. UPSA fabrique et distribue des milliers de boîtes de paracétamol chaque jour.

"C'est une très bonne nouvelle [...] ça sécuriserait considérablement nos approvisionnements." — François Duplaix

François Duplaix salue cette décision du gouvernement : "Nous sommes très fiers dans le Lot-et-Garonne de produire 100% de l'Efferalgan et du Dafalgan dans nos usines et de le distribuer à partir d'Agen mais pas contre la matière première - le principe actif - nous devons l'acheter à l'étranger. Il n'y a plus aucune production en Europe donc nous l'achetons aux Etats-Unis et en Chine donc si nous pouvons contribuer à la relocalisation en France de la production de cette matière première ce serait vraiment une très bonne nouvelle".

La relocalisation de l'ensemble de la production du paracétamol sécuriserait les laboratoires comme UPSA explique son PDG : "Aujourd'hui si les frontières se fermaient et que nous ne pouvions importer ni de Chine ni des Etats-Unis, ce serait un vrai problème d'indépendance sanitaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu