Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : la plateforme "Simone Donne" pour faciliter les dons aux associations

La relance éco sur France Bleu s'intéresse à une entreprise, une association, un secteur qui redémarre depuis le déconfinement, et même si la crise sanitaire est encore présente. Aujourd'hui, focus sur un outil bien pratique imaginé par des Rennais et une Mayennaise : la plateforme "Simone Donne".

plateforme Simone donne
plateforme Simone donne - Capture écran plateforme Simone donne

Donnez-vous à une association ? Pour faciliter les dons et les gérer au mieux si vous contribuez pour plusieurs d'entre elles, une mayennaise et trois amis rennais ont créé en décembre 2019 la plateforme "Simone Donne".  Accessible en version bêta au départ, elle est depuis quelques semaines disponibles sur tous les moteurs de recherche. Le principe est simple : vous versez vos dons sur la plateforme pour l'association que vous voulez et il y a même une vidéo de présentation de celle-ci. Pour l'instant seulement 25 associations sont référencées sur "Simone Donne".

Marie-Emmanuelle Piquet,  une des créatrices de la plateforme espèrent lever quelques freins dans la tête des Français pour qu'ils donnent plus facilement aux associations. "De façon générale on se dit que nous ne sommes pas suffisamment solidaires alors qu'on aurait les moyens de l'être. Et on est un peu rattrapé par le quotidien, les journées passent vite et donc on ne concrétise pas forcément ce souhait de don. L'idée c'est donc de faciliter tout ça" explique la trentenaire originaire de Laval (Mayenne).

D'après une étude de France Générosités, basée sur des données chiffrées de 2018, 62% des français ne donnent pas d'argent à une association par manque de confiance à l'égard de l'utilisation des fonds. "Ce que révèle cette étude aussi c'est le manque d'argent. On ne prétend pas avoir la solution à ce problème évidemment. Mais avec cette plateforme on permet aux gens de donner ce qu'ils peuvent et cela dès deux euros".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess