Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les ventes de vins de Chablis redémarrent doucement après une longue période d'arrêt

-
Par , France Bleu Auxerre

Après trois mois d'arrêt de ventes directes et à la restauration, les vignerons chablisiens espèrent un retour à la normale plus tôt que prévu, après un mois de juin satisfaisant. De plus, les chiffres à l'export sont globalement encourageants.

Après trois mois d'arrêt du mois de mars au mois de juin, les ventes de vins de Chablis reprennent petit à petit, assure le directeur de la Chablisienne Damien Leclerc.
Après trois mois d'arrêt du mois de mars au mois de juin, les ventes de vins de Chablis reprennent petit à petit, assure le directeur de la Chablisienne Damien Leclerc. © Maxppp - JC TARDIVON

Bien aidés par les ventes à l'étranger qui ne se sont jamais vraiment arrêtées ces trois derniers mois, les vignerons chablisiens remontent petit à petit la pente sur laquelle ils glissaient depuis le mois de mars. Les ventes en caveaux ont repris, pour les bars et restaurateurs également. Un retour à la normale "économique" est même espéré plus tôt que prévu. 

Un retard par rapport à l'année dernière

« _Les ventes sont actuellement beaucoup plus significatives qu'elles ne l'étaient pendant le confinement_. Avec la réouverture progressive des caveaux de ventes, l'activité reprend non pas son cours normal car on est décalé par rapport à l'activité que nous connaissions l'année dernière à la même période. » On est optimiste pour le marché viticole chablisien si l'on écoute attentivement Damien Leclerc, directeur de la Chablisienne. Même si les deux mois de confinement et la fermeture des bars et restaurants un mois supplémentaire laisseront des traces, les ventes reprennent du galon. « On sent très clairement que le redémarrage est bien présent avec des clients qui sont contents de revenir aux caveaux de vente », raconte Damien Leclerc. 

« Les conditions particulières de cet été, notamment les touristes français qui avaient l'habitude de partir à l'étranger, pourraient jouer en notre faveur. » Damien Leclerc, directeur de la Chablisienne

À quand un retour à la normale ? Fin d'année 2020, début d'année 2021 ? « On a le sentiment qu'il pourrait se faire plus vite puisque sur le mois de juin, les chiffres de l'activité sont plutôt encourageants. » Damien Leclerc compte également sur le tourisme particulier de cet été : « Les touristes étrangers seront moins présents mais les touristes français qui avaient l'habitude de partir à l'étranger seront là. Donc il est possible que cette nouvelle configuration nous permette de faire un été convenable. » Et le directeur de la Chablisienne de conclure sagement en expliquant qu'il faut apprendre à se satisfaire d'une situation qui ne sera pas celle de l'année dernière mais qui est quand même encourageante.

Des ventes à l'étranger qui sauvent la mise

Autre raison de garder espoir : les chiffres à l'export. « Ils sont plutôt bons », nous apprend Damien Leclerc. L'export en direction du Royaume-Uni fonctionne bien. C'est plus délicat avec les États-Unis : « La situation épidémique nous permet de bien comprendre pourquoi c'est compliqué avec eux. »

Ces chiffres sont une agréable surprise pour le directeur de la Chablisienne. Après deux semaines d'arrêt fin mars, l'export a repris début avril. « L'un des réseaux commerciaux qui a le mieux résisté, c'est le réseau export. C'est une surprise car on entend ici ou là que les chiffres sont difficiles. » Pour autant, Damien Leclerc reste sur ses gardes : « Une entreprise qui marche bien dans un contexte difficile, on peut toujours se dire "combien de temps ça va durer". Mais ce qui est pris est pris. »

______________________________________________
France Bleu Auxerre est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Du lundi au vendredi à 7H20, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess