Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La Réole : le corps de Paul Macedo va être rendu à ses proches

vendredi 10 novembre 2017 à 16:35 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Paul Macédo a été happé par un train le 1er octobre dernier en gare de La Réole. 36 jours plus tard sa famille va enfin pouvoir organiser des obsèques. Les proches ont déposé plainte contre X pour faire toute la lumière sur ce drame.

Des proches et des amis rassemblés ce vendredi devant le TGI de Bordeaux
Des proches et des amis rassemblés ce vendredi devant le TGI de Bordeaux © Radio France - Stéphane Hiscock

Bordeaux, France

Le quadragénaire a été tué par un train le 1er octobre dernier. Ce jour là Paul Macedo avait été retrouvé mort sur les rails en gare de la Réole, son corps complètement déchiqueté. Détail macabre, les pompiers avaient récupéré une partie de la dépouille mais ce n'est que trois jours plus tard que le reste du corps avait été découvert le long des rails par la famille elle-même alors qu'elle était venu se recueillir sur les lieux du drame.

Le parquet de Bordeaux a ordonné des tests ADN pour confirmer l'identité de la victime et 36 jours plus tard ces tests ont enfin parlé. La famille va pouvoir organiser des obsèques mais elle a tout de même déposé une plainte contre X pour faire toute la lumière sur ce drame. Suicide ou accident ? L'enquête est toujours en cours.

Quelqu'un à mal fait son travail. Des dizaines de trains ont roulé sur mon frère. Il a fallu qu'on récupère nous-même certains morceaux de son corps. — Christelle Macedo

Ce vendredi après-midi les proches et les amis de Paul Macedo se sont rassemblés devant le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux pour dénoncer la façon dont a été menée cette enquête. Quelques membres de la famille ont été reçus par un représentant de la procureure de la République de Bordeaux.

La colère de Christelle Macedo